Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘danse’

… par la troupe hongroise Attraction de Budapest.

… cela n’est pas tout récent, mais le message reste toujours d’actualité : l’humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l’humanité.

Ils avaient gagné le concours Britain’s Got Talent 2013.

Read Full Post »

Prima ballerina assoluta du Bolchoï dès 1962, Maïa Plissetskaïa, 89 ans, est allée rejoindre ses illustres prédécesseurs au paradis des danseurs, qu’ils soient classiques ou contemporains, elle, qui fut accusée, en son temps, d’avoir trahi la danse classique au profit de chorégraphies plus modernes (sa Carmen qui choqua Moscou en 1967 reste inégalée) que, visiblement elle adorait…

Read Full Post »

Surprise !

… sur le moment je ne l’avais pas reconnu, c’est bien Andrzej Gołota, le boxeur poids lourds médaillé de bronze des Jeux Olympiques de Séoul, qui fréquente la piste de la douzième édition de « Danse avec les Stars » version polonaise (Taniec z gwiazdami)… avec sa partenaire Magdalena Soszyńska-Michno, ils ont quitté la compétition à la cinquième place (sur 14 couples) 😆

Autre people, dans la quatrième édition : Maria Wałęsa (la fille de son père) qui dansait avec Paweł Godek et avait terminé septième sur 10… pourtant elle sait faire le grand écart 😉

perles

Read Full Post »

Du grand art

Il est assez rare que j’utilise le site Replay de la TV, mais pour la finale de Danse avec les Stars 2011, j’avoue avoir mis mes principes de côté tellement les performances étaient élevées…

Puisque le Free Style, la dernière danse qui devait départager les 2 couples à égalité, du couple gagnant n’est plus disponible, voici l’une de leurs prestations :

… et une danse du couple perdant :

Non, les danses de salon ne sont pas ringardes à un tel niveau. Fort heureusement, en replay, je n’avais pas à les départager 😉 ce qui m’aurait été impossible…

Read Full Post »

Blanche-Neige

… est un conte des frères Grimm paru en 1812, qui relate l’histoire de la fille d’une reine, morte en la mettant au monde, victime de la jalousie de sa marâtre. Celle-ci a demandé à un chasseur de la tuer, mais il l’abandonne en forêt où elle survit grâce à l’hospitalité des sept nains. Le miroir magique apprend à la méchante qu’elle n’est pas la plus belle, c’est là que la pomme empoisonnée intervient. Les nains exposent la belle dans un cercueil en verre, le prince qui chevauche par là en tombe amoureux et obtient la permission de l’emporter dans son château. Revenue à la vie, il l’épouse cependant que la belle-mère invitée meurt de rage pour avoir vu tous ses complots échouer… merci les bonnes fées 😉

Plusieurs lectures peuvent, selon votre humeur, en être données : il peut être un conte soit saisonnier, soit moral, féminin et initiatique, ou à l’inverse anti-féministe… et enfin oedipien selon l’école de Bruno Bettelheim, la version choisie en 2008 par le chorégraphe contemporain Angelin Preljocaj sur la musique des symphonies de Gustav Mahler, avec des costumes de Jean-Paul Gauthier et un décor de Thierry Leproust…

La scène de la pomme :

Read Full Post »