Présidentielles 2022

Il est bien connu qu’un clou chasse l’autre, ainsi, après le coronavirus c’est la situation en Ukraine qui inquiète le monde entier, au point d’en occulter notre campagne présidentielle qui doit nous amener aux urnes le mois prochain… enfin si satan-2 ne nous tombe pas sur la tête d’ici-là !

Un certain nombre d’illustres inconnus n’ont pas encore leurs 500 signatures, mais je suis rassurée, si tout va bien, je sais pour qui voter au premier tour, quelle que soit la personnalité à qui le maire de la commune aura donné la sienne ! 😉

Bonne semaine à vous ! ♥

Quand les masques tombent…

Source de l’image : La Dépêche de 5 janvier)

… et personne ne l’a recadré ? Heureusement que les électeurs sauront s’en souvenir le moment venu, à moins que d’ici-là, l’accès aux bureaux de vote ne soit réservé qu’à ceux qui pourront montrer patte blanche, qui sait ?

Du jour !

Nous y sommes, c’est Noël, et je vais essayer de vous faire rire ! 😉

Cette chanson de John Lennon (et Yoko Ono, avec le concours des chœurs de Harlem), Happy Xmas (War Is Over), la première qu’il a enregistrée aux États-Unis, date du 1er décembre 1971… mais elle ne deviendra célèbre que 9 ans plus tard, après l’assassinat de son auteur, un funeste 8 décembre.

Si, en plus de Noël, elle célébrait aussi la fin de la guerre au Vietnam, on peut presque en dire, cinquante ans plus tard, que, contrairement à nous, elle n’a pas trop vieilli, sa mélodie étant suffisamment intemporelle… par contre, les guerres il y en a eu des nouvelles depuis, et pour la peur, les coronavirus, on n’en connaissait pas encore beaucoup à l’époque (qui se souvient de la grippe de Hong Kong, entre 1968 et 1970), il ne pouvait pas prévoir ! 😉

Mon cadeau du jour, lui, outre la guitare magique d’Émilien, ci-dessous, dont j’adore l’histoire et les copeaux de bois chez le luthier…

… sera cette vue (pas donnée à tout le monde) des ors de l’Élysée et moins de 2 minutes d’Ultra Vomit dans ses jardins, grâce à cet étonnant défi, puis pari tenu par son occupant actuel (d’ailleurs ne serait-il pas qu’un influenceur ? Aïe, prière de ne pas me taper sur les doigts, les z’élections approchent mais aujourd’hui c’est Noël !)…

Pitié, ne me dites surtout pas… que mon cadeau ressemblerait furieusement à un fake, les gages ont bien été exécutés par les 2 parties (mais attention, ne vous laissez pas abuser, on ne parle pas de politique, je ne soutiens personne, de plus, ils ne sont sûrement pas devenus des supers potes, et ce n’est qu’une subtile opération de communication bien orchestrée) ! 😉

Ma rose de Noël, par contre, elle, même pas épanouie, est vraie ! Bon WE festif et sage à vous ! ♥

Faites de la musique !

Chez nous, la Fête de la Musique, instaurée par Jack Lang en 1982 (lors de la 2ème année du premier septennat du président François Mitterrand) c’est traditionnellement le samedi précédant le solstice d’été, pour laisser le loisir aux fous de musique d’aller à des prestations plus conséquentes le jour J, mais Covid oblige, les festivités n’étaient peut-être pas autorisées dans les rues, et surtout, nous étions en « alerte orages » et samedi à 17h il valait mieux être aux abris (40 millimètres d’eau en 1/4 d’heure).

Petite accalmie hier pour les élections (participation : 37,34%) départementales (Lot) et régionales (Occitanie), avec juste 5 mm d’eau dans la matinée, Mr le Maire nous avait, lui-même (il me l’a dit devant témoins) déroulé le tapis rouge pour cacher l’accès défoncé par les travaux en cours dans le village, à son programme de visite en sens unique du bâtiment municipal… j’ai adoré (beaucoup moins la présence de la liste d’extrême-droite aux départementales : 16,94% des votes pour le canton et 17,61% pour la commune, celle des élections régionales arrivée 3ème avec 12,39% des voix me suffisant amplement) !

La nuit fut encore agitée, le chat m’a réveillée vers 5h pour que je ferme les fenêtres laissées ouvertes derrière les volets pour faire rentrer un peu de la fraîcheur nocturne, le tonnerre qui grondait en continu (solo de batterie ?), les éclairs diffus et l’averse de grêlons le perturbant grandement, et à 8h30, il faisait à nouveau trop sombre, je n’ai pas encore été voir au pluviomètre ce qu’il faudra que je rajoute aux 26 mm déjà vidés !

Si le début de l’été est un peu agité, les bestioles du jardin elles, s’en donnaient hier à cœur joie, et je vous fait grâce des dégâts de la grêle 😉

Portez-vous bien, fêtez dignement la musique et bel été à vous ! ♥

Lendemains qui déchantent…

zélec2019

La suite de La Dépêche du Midi.

Devant la pléthore des listes les plus fantaisistes (il y a fort peu de chance que je trouve une méthode d’espéranto chez mon libraire qui confond les éditeurs Pocket et Le Livre de Poche), le choix fut pour la grande majorité des plus difficiles, pas de place pour le farfelu, un seul tour oblige et tout le monde n’a pas un ordinateur ou la possibilité de télécharger le bulletin manquant correspondant à ses désirs (mince, je n’ai pas de papier 70g/m²), il en ressort, dans le département du Lot, que l’alliance sociaux-libéraux/démocrates (LREM-MoDem) devance de peu l’extrême droite du RN et, heureuse surprise, beaucoup se prennent à rêver en vert…

Chez moi, à Finnskogarna, l’écart est juste de deux voix, cela aurait pu être trois si mon utile était le même que celui de mes voisins, la laïcité chèrement défendue par nos enseignants n’a jamais aussi peu ouvert les esprits dans nos frileuses campagnes 😦

vert2019

La liste la plus improbable dont je ne croyais même pas à l’existence, Alliance Jaune révolte par le Vote de Francis Lalanne  a eu 2 votes…

Nos cinq eurodéputés sont répartis comme suit : deux RN, un LREM, un LFI (il est vrai que Mr Mélenchon a usé des robots téléphoniques pour diffuser sa bonne parole) et un PS, il est bien loin le temps de l’Occitanie rose par tradition…

ph6

 

Paradoxe

+ 6 400 voix, qui permettent au candidat de droite d’être élu sur cette terre de gauche.

Qui l’eût cru ? La preuve est là…

Mais il faut dire qu’il a fait très fort, message de propagande sur les répondeurs téléphoniques d’éventuels électeurs pour le premier tour et profession de foi dans la boîte aux lettres juste avant le second tour…