Musiciens des rues

Quand on coupe un arbre près de sa racine, il arrive qu’il ne meure pas mais parte en cépée… donnant à foison de vigoureux rejets.

Le groupe Light in Babylon est l’exemple-type de la vigueur inventive de cette musique métisse que l’on peut croiser dans les rues animées d’Istanbul.

Michal Elia-Kamal, l’interprète d’origine iranienne chante ses textes en hébreu accompagnée de Metehan Çifçi un joueur de santour turc et de Julien Demarque le guitariste français… qui peuvent être, selon les besoins et les opportunités, rejoints par d’autres musiciens tous d’origines variables… une gageure et un vrai bonheur pour mon oreille 😆

La harpe de cristal

… n’a de la harpe que le nom…

… j’irai même jusqu’à dire que les sonorités qu’en tire le concepteur me semblent plus proches de celles d’un classique bol tibétain en métal que de la harpe traditionnelle à cordes pincées, avec toutefois des harmoniques un tantinet plus envahissantes pour mon oreille… mais tous les goûts sont dans la nature et personne, pas même moi, n’est parfait 😆

La France des fromages

france

Les artistes néo-zélandais Caitlin Levin et Henry Hargreaves n’aiment pas, du moins on pourrait le penser, nos fromages… parce qu’ils sont de toute évidence mal placés dans la représentation de nos régions : le camembert du sud-ouest est plutôt rare 😉

Toutefois ils sont un peu dans le vrai… nous sommes en train de perdre notre diversité.

Mais le propos de départ est la vision du monde par les papilles de nos  deux compères à voir => par ici 😉  j’adore l’Italie

Une tradition…

… du temps de Noël qui chancelle…

oplatek

… lire la suite => ici 😉

Tous les ans au courrier, nous trouvions ce morceau de pain azyme dans la carte de voeux de Noël, lien ténu avec la famille paternelle que nous ne connaissions pas, et rituel de pardon pour les présents autour de la table.

Il semblerait que cette tradition polonaise soit en perte de vitesse, puisque les élèves de certaines grandes écoles préfèrent simplement chanter ensemble plutôt que de rompre le pain et s’embrasser lors de l’échange des voeux… pour cause d’une éventuelle transmission du virus de la grippe, et que dans certaines entreprises, la simple idée de partager avec quelques collègues indélicats ou un employeur avec lequel on est plus ou moins en conflit ne soit plus tolérable… en vertu d’une laïcisation du lien social et de la relégation du religieux à la sphère privée.

oplatek0

… lire la suite => ici 😉

Ce phénomène inquiétant est pour moi la perte d’identité d’une nation par l’abandon de cette charmante coutume qui en faisait la force… liée à l’adoption massive des travers individualistes de notre société de consommation 😦

chorale

Rarahu…

… ou le Mariage de Loti, est une nouvelle écrite en 1880 par l’officier de marine Louis Marie Julien Viaud, surnommé Loti (évoqué ici) par la reine ʻAimata Pōmare IV, qui servit de livret à l’opéra-comique de Reynaldo Hahn : l’Île du rêve, et aurait inspiré l’idée d’une idylle dans un pays exotique à Clément Philibert Léo Delibes, idée suggérée à ses talentueux librettistes Philippe Gille et Edmond Gondinet qui auraient préféré Les Babouches du Brahmane, une nouvelle de Théodore Pavie, pour celui de Lakmé dont voici un extrait de la scène 10 du deuxième acte, dit l’air des clochettes, l’un des airs du répertoire qui demande le plus de virtuosité puisqu’il s’étend sur plus de 2 octaves.

… mais cela n’est pas le morceau de musique que j’ai entendu et aimé ce midi, joué par l’harmonie locale, pour fêter Ste Cécile, la patronne des musiciens 😉

Des chaussettes

En ce jour où l’administration de WP me signale que mon blog (sous cette forme) a déjà 3 ans…

annivblog… c’est fou ce que le temps passe vite 😆 j’ai craqué pour elles qui, équipées d’une semelle isolante en peau, m’iraient très bien pour marcher sur mon carrelage cet hiver 😆

chaussettes

… j’adore le laçage à l’arrière et la fermeture à l’avant 😉 le choix du modèle devient problématique et ce n’est pas ce ravissant modèle qui m’aidera à les départager.

Vous aimez ? D’autres images => à voir ici, dommage, il n’y a pas les explications pas plus que de modèle de bonnet et d’écharpe assortis mais vous pouvez toujours les inventer.

Par contre, si vous regardez les posts plus récents de ce blog, vous y trouverez de lumineuses idées d’utilisation de votre stock de boutons dépareillés 😆

Pour vous encourager à travailler de vos mains voici le Doodle signé Christoph Niemann du 21 juin 2013, le 1er jour de l’hiver austral, paru en Amérique latine, Australie et Nouvelle-Zélande…

googif