Quelques couleurs

Faune et flore pour un onze mai 😉

Pardon pour mes lecteurs du matin, WP est encore plus lent qu’un cerveau de retraitée, dans ma tête, le billet était programmé pour 6h54 ce matin, mais l’ordre pour l’heure n’a pas été enregistré avant que je ne me déconnecte (celui pour les minutes, oui), il est donc resté bloqué sur l’heure d’écriture ! 😉

Belle journée à vous ! ♥

Bécassine en visite chez l’ours

Ma cousine, celle qui n’est pas bretonne, avait l’humeur aventureuse de très bonne heure ce matin…

Source de la copie d’écran : Karukaamera

À peine avais-je fini de poster mon image sur le forum après l’avoir hébergée et vérifié la réponse l’identifiant comme Gallinago gallinago (ou Common snipe), que l’ours qui avait cassé la porte du magasin quelques heures plus tôt (la vidéo de l’action est => ici !) revenait au pot de miel entamé avec sa petite cuillère… pour une bonne journée de sommeil, il vaut mieux avoir l’estomac plein ! 😉

Pour qui voudrait assister (beaucoup plus tôt le matin du même jour) au concert gratuit des loups, c’est => par là ! 😉

Source des copies d’écran : Karukaamera

Belle journée à vous ! ♥

Promenons-nous dans le bois…

… tant que l’ours n’y est pas… Mais gare au loup, car même si je ne l’ai pas encore vu, je l’ai entendu hurler à la lune et il n’est pas le seul à nous jouer une petite sérénade qui incite à la prudence… 😉

Si vous avez aimé la webcam de l’aire d’agrainage des cerfs, et que vous avez envie d’y revenir, il est trop tard, la saison y est terminée, voici ma dernière image de jour…

Copie d’écran : webcam de Cervus elaphus

… et la caméra a changé d’endroit ainsi que de centre d’intérêt depuis le 7 avril. On devrait donc, à la nouvelle affectation, y voir passer un ours, les jours fastes… parce que j’ai déjà vu ce lieu et n’en ai pas gardé de souvenir marquant, je n’avais peut-être pas été assez patiente, l’ours se mérite ! 😉

Copies d’écran : webcam Karukaamera

Il est fort possible que l’occupant du lieu soit réveillé (un grognement entendu le laisserait aussi croire) si j’ai bien compris l’attitude des autres visiteurs de la nuit, eux aussi bien sortis de leur hibernation, puisque j’y ai vu (par deux fois) passer un couple de chiens viverrins, le premier très prudent en inspectant des endroits très précis du site, le second un peu moins, et, entre les 2 passages, j’ai raté la photo du panache d’un renard furtif qui ne s’est ni trop approché, ni attardé (cliché réussi le lendemain) !

Les observations et commentaires (et autres vidéos de détails) de professionnels de cette occupation sont visibles dans le topic spécifique, sur le forum Looduskalender. 😉

Copies d’écran : RMK Kanakullikaamera (Accipiter gentilis)

La chaîne diffuse aussi en direct (enfin, quand le soleil a rechargé la batterie de la caméra) la vie sur le nid d’un couple d’autours des palombes (Accipiter gentilis) avec déjà 4 œufs, pour les visiteurs non insomniaques. 😉

La réfection de l’habitat en février :

Kanakull Tartus

Affaires à suivre ! Bonnes observations à vous ! ♥

Mise à jour du 18 avril :

L’ours a enfin trouvé le garde-manger, première visite, retournement de la branche d’épicéa, fuite, retour sur zone et prise d’un gros morceau qu’il va manger plus loin, deuxième visite 10 minutes plus tard, il prend un morceau et s’en va, puis troisième visite, cette fois il déguste des mignardises sur place avant de s’enfuir avec un bon gros morceau… on devrait pouvoir l’observer plus souvent maintenant qu’il sait où chercher ! 😉

Au pays des cigognes

Alors que le résultat du premier tour de nos élections présidentielles confirme le pire scénario que je redoutais : E. Macron (LRM) 27,60 % – M. Le Pen (RN) 23,00 %, avant d’aller voter blanc au 2ème tour (plutôt que nul), j’ai recours à la politique de l’autruche et m’accorde un petit plaisir pour les yeux et l’esprit avec l’observation de quelques webcams animalières, le temps d’apprendre à plier correctement une feuille A4 vierge à glisser dans mon enveloppe dans 15 jours !

Tout le monde a en tête la jolie image des cigognes qui préfèrent, le temps de se reproduire, habiter sur nos cheminées, granges et même plateformes artisanales élevées à leur intention. Certaines arrivent même à se sédentariser tellement nos poubelles regorgent de nourriture qui les dispense d’arpenter les champs où les pesticides ont, depuis longtemps, presque réduit à néant le fruit de leur chasse obligatoire pour arriver à élever correctement une nichée…

Mais il en est d’autres, plus rares et aux couleurs inversées, qui nous fuient comme la peste, avec raison, on ne peut pas leur en vouloir, et vivent leur vie, bien cachées dans les bois, avec une préférence pour les chênes, mais que certains ont quand même réussi à trouver, pour un projet pédagogique et aussi mon plus grand bonheur ! 😉

Toutes les copies d’écran : webcam Bociany Czarne Online 2022 (transmisja live z gniazda bocianów czarnych)

Il semble y avoir eu un apport de mousse fraîche, mais les travaux de maçonnerie se font souvent le matin, là, c’est encore l’heure de l’obiad au restaurant local, et la maison est vide.

Dans le bla-bla, j’ai vu que Mr qui aurait pour petit nom Florentino (il pourrait donc être identifiable grâce à une bague à la patte), est arrivé le 7 avril, que Mme (sans nom) l’a rejoint le 8 avril et que l’entente semble cordiale…

Pour le moment, il s’agit d’abord de restaurer le tressage du périmètre de la plateforme et de renouveler la moquette intérieure pour rendre le nid plus accueillant, de faire plus ample connaissance, de se refaire une santé après un grand voyage le temps que les œufs à venir soient bien fécondés et accessoirement de s’épouiller mutuellement méticuleusement…

Black Stork nest, Łódź, Poland – 10 April 2022 (1)

Croisons les doigts pour qu’une belle saison s’annonce et qu’elle se solde par le départ, début août, de 3 ou 4 jeunes en migration vers une destination secrète, bien que ce que je viens de voir dans une vidéo du matin n’augure pas d’une saison sans imprévus ! 😉

Black Stork nest, Łódź, Poland – 10 April 2022 (2)

Aux dernières nouvelles Florentino aurait été évincé (deuxième vidéo) par un autre mâle… la vie ne serait absolument pas un long fleuve tranquille même chez les cigognes ! 😉

Belles observations et excellente semaine à vous, malgré la désagréable impression de lendemain de cuite que certains peuvent ressentir !

Ruine de Rome

Abri de fortune…

… ou comment une femelle pic épeiche, qui préfère généralement les cavités naturelles, fait preuve d’opportunisme en s’abritant, pour échapper aux températures négatives de la nuit, dans un nichoir non encore utilisé par les mésanges, quelque part en Finlande ! 😉

Copie d’écran de la webcam : Live 2 – Tikka ja Tiaiset Yövieraina

Sur la même chaîne, on peut aussi regarder, pour quelques semaines encore, la fréquentation diurne d’une mangeoire, toujours à Päijät-Häme, près de Lahti, dans le sud de la Finlande.

Copie d’écran de la webcom : Live 1 – Lintujen talviruokinta

Le récapitulatif des espèces observées est disponible sur la première page du forum dédié.

Belles observations à vous ! 😉

Bicéphale…

Il y avait déjà eu, en décembre, le cerf à bois unique, cette nuit, j’ai enfin croisé le mythique cerf bicéphale, décidément, l’île de Saaremaa, au nord du Mexique, est pleine de surprises…

Bien qu’il soit doté de bois, et soit donc un mâle, il est considéré, dans certaines cultures, selon la thèse de sociologie et anthropologie de José Gonzalez Henriquez, comme la déesse Itzpapalotl, donnée pour épouse au dieu cornu Iztac Mixcóatl (serpent de nuage blanc en nahuatl), le dieu de la chasse et accessoirement de la guerre encore plus au nord.

Cette particularité anatomique, au quotidien et au plus profond de la nuit, s’avère assez pratique puisqu’elle permet de garder un œil sur la concurrence tout en continuant à s’alimenter en toute quiétude pendant que le deuxième cerveau surveille les environs…

L’apparition magique a été de très courte durée, je m’estime privilégiée et très chanceuse d’avoir pu en profiter, puis… la nature ordinaire de l’aire d’agrainage a repris ses droits.

.o0o.

.o.

.o0o.

.o.

.

.

.