C’est bien ce que je craignais…

Aide-toi, le ciel t’aidera… Les deux morts de Przewodów (c’est où ?) le sont parce qu’ils sont passés, par erreur de leur part, sous un missile perdu… Ce n’est qu’un accident, même le président l’a dit !

Source de la copie d’écran : La Dépêche

J’ai regardé, il y a deux jours, un reportage sur la Finlande et ses 1300 km de frontière avec le grand frère, son voisin, qui se terminait par une note d’espoir d’intégrer l’OTAN, en même temps que la Suède… il ne faudrait pas trop rêver, mais composer et naviguer à vue, un conflit mondial ne semble pas à l’ordre du jour bien que certain pousserait à la roue ?

Source de la copie d’écran : Le Point par Actualité MSN

Il est vrai que je n’avais pas envisagé cette hypothèse… sauf que la guerre n’est pas un jeu d’acteur ni un coup de bluff !

Demain sera un autre jour…

Publicité

Survivalisme

C’est grâce à la toute récente panne d’électricité (vendredi soir entre 20h et 21h15), alors que j’avais cuit mon pain dans l’après-midi, que je me suis autorisé le visionnage de cette façon de faire…

Pain noir cuit en cocotte sans électricitéWeltverborgen

… qui demande quelques accessoires qu’en cas de crise grave nous n’aurons peut-être pas sous la main, mais il est rassurant de savoir que c’est possible, même sans le boulanger au coin de la rue (je n’aime pas vraiment cette forme, mais comme mon moule à pain ne rentre pas dans ma cocotte, je n’aurai pas d’autre choix) ! 😉

La dernière cartouche

Il y a deux jours je vous présentais du rap ukrainien, leurs voisins à l’ouest utilisent aussi ce mode d’expression musicale aussi bien pour de la contestation que pour du nationalisme exacerbé… Les paroles sont sous la vidéo quand on la visionne sur YT et j’adore le violon de Klaudia Koya.

Basti feat. Lech Makowiecki – « Ostatni Nabój » prod. Koshe, skrzypce Koya [Official Video] / « OZW »

Ce titre fait référence au film Historia Roja de Jerzy Zalewski, une fiction dramatique de guerre, sortie (avec une nouvelle bande-son) en 2016 (alors qu’elle a été tournée entre décembre 2009 et septembre 2010), grâce à une collecte populaire pour la terminer et au montage effectué gratuitement par Wanda Zeman, le film (et la série en 5 épisodes sortie l’année d’après) sont à la gloire de Mieczysław Dziemieszkiewicz, un soldat de la clandestinité anticommuniste polonaise.

La fin d’une époque

Source de la copie d’écran : La Dépêche

Selon le côté du rideau de fer où nous nous situions, pour nous, il fut celui qui mit fin à la guerre froide et laissa tomber le mur de Berlin, nous lui devons de connaître les mots russes de perestroïka et glasnost, mais cette période fut vécue avec moins d’enthousiasme par certains de ceux qui, de l’autre côté, ont vécu la chute de l’empire soviétique. RIP.

La chute du Mur de Berlin (1989)

Pour qui veut avoir un aperçu de la complexité du personnage, la chaîne Arte rediffuse En aparté, le documentaire de Vitaly Mansky sorti en 2020 (disponible en replay jusqu’au 28 février 2023)…

Rénovation en cours

Si le nom de Krosno, était en 2006, tout comme celui de Kotań (sur notre route à l’aller, mais beaucoup trop loin de notre point de chute) et d’ Ulucz (voir => les photos) sur ma liste d’endroits possibles à visiter, les trois coupoles de Piątkowa Ruska (évoquée encore dernièrement => ici) m’ont beaucoup plus inspirée que celle unique d’Ulucz, distante en gros d’une dizaine de kilomètres, et j’aurais été très déçue d’en faire beaucoup plus pour arriver devant cette construction de Królik Wołoski à une quinzaine de kilomètres (à vol d’oiseau) au sud de Krosno…

Source de la copie d’écran : radio.rzeszow.pl

Mais si la brique sous les clochetons ne m’est pas engageante selon mon sens de l’esthétique, la bonne nouvelle est que la restauration de l’édifice a été initiée en 2015, par l’association Stowarzyszenie Królik Wołoski, qu’elle se poursuit lentement parce que le financement est problématiquement à la traîne et que les artisans (bénévoles ?) possédant les techniques spécifiques à ce genre d’entreprise sont rares.

Autre chose, et pour moi d’importance, c’est la mention en fin d’article que l’église gréco-catholique du Transfert des Reliques de St. Nicholas est le seul vestige d’un village Lemko (minorité ruthène de la région) dont la population a été déplacée et qui a été incendié après la Seconde Guerre mondiale.

C’est une tragédie historique, longtemps occultée (les descendants de ces personnes qui ont refait leur vie ailleurs l’ignorent parfois souvent, c’est tabou dans les familles), qui a contribué à transformer le sud de la Podkarpackie en désert peuplé de fantômes (certains revivent grâce à Arkadiusz Andrejkow au travers de ses fresques du => Silent Memorial) ou en réserve animalière selon le point de vue que l’on privilégiera…

NA BANI – Deesis

Périple humanitaire

Tourné en 2017 par Šarūnas Bartas dans le bassin houiller du Donbass, vous avez jusqu’au 31 juillet pour visionner Frost en replay sur Arte et vous aurez ainsi une toute petite idée de ce qui se passe actuellement en Ukraine (et de la complexité de la situation), soit tout juste cinq ans après, pendant lesquels personne n’a réussi à enrayer la crise…

Copie d’écran : Frost sur Arte

J’ai beaucoup aimé… les questions sans réelles réponses qui incitent à la réflexion, chacun selon son tempérament ou ses convictions existentielles.