Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Japon’

Exposition à Ozu

Cérémonie d’ouverture : environ 10 minutes de discours, puis une danse avec éventail et la visite commerciale 😆 avant la présentation détaillée des sublimes broderies exposées.

Historique de la broderie extrême-orientale :

.o0 😆 0o.

 

Read Full Post »

L’art du Temari

Read Full Post »

… un petit panorama de diverses techniques au Japon 😆

.o0 😆 0o.

Read Full Post »

Dentelle au Japon

Il n’y a pas, à ma connaissance, une tradition ancienne de la dentelle dans ce pays… mais des japonaises coquettes et passionnées qui collectionnent volontiers et s’essaient aux différentes techniques. Certaines sont devenues même des expertes en la matière…

Toutefois, je vous ai trouvé l’atelier Kako qui existe au Japon depuis 2003 et s’est installé à Kyoto en 2006. Il est doublé d’un musée exposant des pièces qui semblent être des réalisations d’élèves lors de stages de Binche (Banshu) par exemple, à Bruges ou ailleurs 😉 Leur préférence semble aller aux dentelles très fines et le travail à l’aiguille pourrait bien leur plaire tout autant…

La référence reste la dentelle européenne (France, Belgique et Angleterre) ancienne, le matériel est le même que le nôtre et les livres techniques ou de modèles proviennent aussi d’Europe… Il existe semble-t-il, dans le dessin des modèles, un début d’adaptation, que j’espère réellement sincère, à la culture japonaise au travers de la dentelle contemporaine…

Pour le reste je ne me prononcerai pas, les centres dentelliers de Haute-Loire (et sûrement quelques autres aussi) ont une opinion certaine sur le sujet…

Plus authentique cette vidéo d’un artisan d’Edo

… dans un magnifique tissage traditionnel 😉

Read Full Post »

La harpe birmane

… qui n’a de harpe que le nom, puisque en pratique c’est une guimbarde traditionnelle à 3 lames, utilisée par la minorité chinoise Yi du Yunnan, frontalière de la Birmanie, du Laos et du Vietnam

Son appellation pourrait provenir d’un amalgame entre l’instrument traditionnel que l’on peut avoir dans sa poche et le titre du premier film antimilitariste d’après la seconde guerre mondiale, Biruma no Tategoto du japonais Kon Ichikawa paru en 1956.

Read Full Post »