Palmarès

Fin-septembre je vous annonçais le XXVIIIème couvige du Puy-en-Velay, l’entrée était à 2,50€, et 5 œuvres seulement étaient proposées au vote, l’oiseau du bonheur ne semblant pas avoir séduit les dentellières.

Voici le podium : une artiste isolée de la région parisienne et deux clubs altiligériens 😉

oiseau1

*

oiseau2

*

oiseau3

Un grand bravo aux lauréats !

Peu de comptes-rendus de la manifestation pour l’instant, en dehors des journaux La Montagne et L’Éveil de la Haute-Loire, la seule mention de participation trouvée étant celle des Dentellières de Francheville.

 

Avis de couvige

Le XXVIIIème Grand Couvige International de la dentelle et broderie proposé par le Centre d’Enseignement de la Dentelle au Fuseau aura lieu le samedi 7 octobre au Centre Culturel de Blavozy, banlieue du Puy-en-Velay (43)

Au programme, démonstrations, vente de matériel, ainsi que le sacro-saint concours des Victoires de la Dentelle dont le thème pour 2017 est l’oiseau du bonheur.

couvige

Trop tard pour vous y coller, il fallait rendre les copies vos œuvres (dentelle aux fuseaux à fil continu ou coupé, ou à l’aiguille, avec un maximum de couleurs et d’inclusions de perles, plumes, sequins…) avant le 26 septembre 😉

Pour réserver une table pour une démonstration de votre savoir-faire, le bulletin d’inscription était à retourner avant le 20 septembre.

Vous pouvez éventuellement profiter de l’occasion pour programmer la visite de l’exposition en cours au C.E.D.F., mais pas celle du Musée Crozatier encore en travaux qui ne devrait rouvrir ses portes qu’à la fin de l’année…

expo2

Métiers d’art

L’école de broderie d’art de Quimper a été initiée par Pascal Jaouen dont voici une interview :

La Poste, à ses heures éditeur de timbres, lui consacre une superbe planche qui présente des détails de ces magnifiques broderies… brod1… planche, qu’une amie de passage en Bretagne m’a gentiment envoyée, peut-être un message codé pour me faire savoir qu’un petit mot de ma part serait bienvenu ? Mille mercis pour cette délicate attention 😉 brod2Vous avez du temps libre à occuper sainement, vous pouvez toujours envisager un stage en Bretagne où, c’est promis, il ne pleut pas tout le temps (mes souvenirs de coups de soleil sont bien réels), tous les renseignements sont sur le site web de l’école.

Un vent de fraîcheur a bien soufflé sur le costume traditionnel breton, mais le résultat du dernier défilé est heureux et très chic.

Frivolité

… n’est pas un qualificatif exclusivement réservé à la gent féminine, la preuve dans cette vidéo ! 😆

Jan Stawasz, le spécialiste polonais de la frivolité, cette dentelle nouée réalisée avec du fil et une navette (éventuellement 2 et accessoirement un crochet), a quitté ce monde en novembre dernier, mais son => site web nous reste encore accessible…

La technique, relativement simple, de ces noeuds est détaillée dans la vidéo suivante (les schémas sont => ici) :

Profitez en tant qu’il en est encore temps !

Pour des idées de réalisations, un petit détour par => là s’impose 😉

frivolité

Voyage dans le temps

La fin de l’Espace de l’Inquet, place Arnaud-Bernard à Toulouse (lire => ici), m’a ramenée bien des années en arrière, époque où j’y faisais un stage professionnel dans une boutique dont la porte ne se fermait pas parce que le sol s’affaissait et où il n’y avait ni téléphone (les commandes se faisaient sur une feuille de cahier donnée au livreur) ni réfrigérateur, ce qui m’obligeait à courir au chaland du fournisseur lorsque l’on avait la demande d’un produit se conservant impérativement au frais… L’épouse du titulaire (qui avait employé ma mère dans des temps plus anciens) m’avait conviée à prendre le thé dans le but inavoué de me présenter le fils à marier, chose qui m’avait fait prendre les jambes à mon cou une fois le stage terminé, qui, je viens de le découvrir, ne l’a jamais fait mais s’est construit une grande famille de jeunes (et moins) venant partager son quotidien singulier affirmé et confirmé (il n’avait alors aucune chance et certainement pas plus l’envie de séduire avec les chevaux de Mérens une campagnarde découvrant la liberté de la ville).

Portrait d’un spécialiste en son domaine, la compréhension de la langue d’Oc peut être utile 😉

OlivierC

Autre corde à son arc… la plume et le conte avec des publications aux Editions du Refuge.

La lecture de mes récentes acquisitions ayant été jubilatoire, je ne peux donc que vous la conseiller !

oc1oc2

 

 

 

 

Bonnes lectures à vous !

Pour en savoir plus sur cet homme peu ordinaire ou si vous voulez tout simplement prendre un bol d’air pur en chambre d’hôtes allez voir => son site ou celui du département de l’Ariège  😉