Faites de la musique !

Chez nous, la Fête de la Musique, instaurée par Jack Lang en 1982 (lors de la 2ème année du premier septennat du président François Mitterrand) c’est traditionnellement le samedi précédant le solstice d’été, pour laisser le loisir aux fous de musique d’aller à des prestations plus conséquentes le jour J, mais Covid oblige, les festivités n’étaient peut-être pas autorisées dans les rues, et surtout, nous étions en « alerte orages » et samedi à 17h il valait mieux être aux abris (40 millimètres d’eau en 1/4 d’heure).

Petite accalmie hier pour les élections (participation : 37,34%) départementales (Lot) et régionales (Occitanie), avec juste 5 mm d’eau dans la matinée, Mr le Maire nous avait, lui-même (il me l’a dit devant témoins) déroulé le tapis rouge pour cacher l’accès défoncé par les travaux en cours dans le village, à son programme de visite en sens unique du bâtiment municipal… j’ai adoré (beaucoup moins la présence de la liste d’extrême-droite aux départementales : 16,94% des votes pour le canton et 17,61% pour la commune, celle des élections régionales arrivée 3ème avec 12,39% des voix me suffisant amplement) !

La nuit fut encore agitée, le chat m’a réveillée vers 5h pour que je ferme les fenêtres laissées ouvertes derrière les volets pour faire rentrer un peu de la fraîcheur nocturne, le tonnerre qui grondait en continu (solo de batterie ?), les éclairs diffus et l’averse de grêlons le perturbant grandement, et à 8h30, il faisait à nouveau trop sombre, je n’ai pas encore été voir au pluviomètre ce qu’il faudra que je rajoute aux 26 mm déjà vidés !

Si le début de l’été est un peu agité, les bestioles du jardin elles, s’en donnaient hier à cœur joie, et je vous fait grâce des dégâts de la grêle 😉

Portez-vous bien, fêtez dignement la musique et bel été à vous ! ♥

Tempête Bella

L’article de La Dépêche consacré à la ravageuse du moment (les tempêtes dotées de prénoms féminin feraient plus de dégâts que celles porteuses d’un prénom masculin) m’oblige à me poser de sérieuses concernant le niveau des écoles de journalisme fréquentées par tous ceux qui se targuent de nous délivrer une information de qualité… trouverez-vous dans cette copie d’écran ce qui me fait réagir ? 😉

Inutile de s’énerver, la musique adoucit les mœurs…

Conjonction…

Non, pas de coordination, mais de géantes que la grande distance qui les sépare nous donnera l’illusion, si la météo le permet (ce que j’aimerai bien parce qu’en 2080 je ne serai plus de ce monde depuis longtemps), de les voir se croiser…

Pour la Station Spatiale Internationale, je ne me suis pas levée assez tôt ce matin, demain ce sera à 7h 15 😉

C’est l’unique information de La Dépêche du jour (avec celle du sanglier abattu dans les rues de Cahors après qu’il ait traversé le Lot à la nage et blessé 2 passants) du jour que je retiendrai, après… savoir si les sujets de sa très gracieuse Majesté présents dans nos campagnes ont importé ou pas la variante du virus, je préfère l’ignorer, ceux-là n’ont pas voté pour le Brexit…

Prenez soin de vous ! ♥

Belle arrière-saison

Certes les vignerons sont contents, mis à part les quatre gouttes tombées hier vers 17h qui n’ont même pas collé la poussière au sol, le mois de septembre est résolument sec après 3 orages en août, alors cette fausse carte montrée en 2014 et ressortie des archives par La Dépêche n’étonne certainement plus du tout 😉

Journées chaudes, fort heureusement des nuits plus fraîches font que l’été à rallonge est supportable, mais les chercheurs de champignons sont frustrés, on n’en voit pas beaucoup dans les bois qui souffrent de la sécheresse et il faut sérieusement économiser ses bocaux de cèpes d’années plus humides 😉

Bon WE à vous, sortez couvert, Covid-19 oblige ! ♥

Du cubisme

Ciel dégagé tôt ce matin, des avions sont passés et ont découpé l’espace en zones distinctes que les nuages ont comblé de façon aléatoire 😉cubisme

Avec un filtre qui intensifie la couleur, ce serait presque l’œuvre d’un précurseur à sa période bleue !

Prenez soin de vous ! ♥

 

 

Conjugaison

… du verbe marcher par tous les temps, je sais, ce n’est pas à la mode 😉

je marche sous la pluie (tous les jours)

je marche au soleil (pas plus de 5 minutes)

je marche sous la grêle (des giboulées de mars)

je marche dans la neige (pour ceux qui vont skier)

je marche contre le vent (des tempêtes hivernales)

je marche dans le brouillard (si je sors trop tôt le matin)

pommier

Surprise !

Cette année, je tente une production artisanale (bien sûr sans le matériel adéquat) de chocolats de Noël, 2 goûts différents hors commerce sûrement.

Les premières 24 pièces (chocolat noir, raisins macérés au rhum et une lichette de praliné) réalisées la veille étaient bien démoulées, je venais de terminer l’enrobage de 300g d’un mélange de noisettes et amandes grillées d’un chocolat aux épices (cannelle, cardamome, girofle, vanille) puis de sucre glace vanillé quand j’ai levé un œil devant la fenêtre, et ô miracle !

vue4

Un superbe arc-en-ciel inattendu (le deuxième est moins visible que le principal) m’a mis du baume au cœur et donné le courage d’attaquer la deuxième série : chocolat moins amer, canneberge macérée dans de la vodka et 1/4 de cacahuète.

Ma production est terminée, les moules de récupération et la tempéreuse à chocolat maison (un bol posé sur un emporte-pièce placé dans une casserole d’eau bouillante) ce n’est pas vraiment très pratique… mais au moins, j’aurai essayé !

Verdict le soir du réveillon !