C’est l’hiver qui frappe à notre porte…

Adepte convaincue des médecines naturelles, Rika Zaraï était aussi une chanteuse à succès dont Casatschok, ce tube très joyeux qui avait suscité de nombreuses vocations de danseurs russes (en costumes) pour les fêtes de fin d’année scolaire dans les écoles…

C’est l’image que je veux garder d’elle 😉

Prenez soin de vous et passez un bon Noël (un DVD choisi et un bol de pop-corn aux épices de Noël c’est aussi très bien comme programme si l’on est isolé) ! ♥

Dessins animés de saison

Nous connaissons tous les traditionnels « cartoons » d’outre-Atlantique, mais les animations soviétiques sorties entre 1950 et 1978 ne sont pas à négliger, certes l’imaginaire peut nous sembler bien éloigné de notre culture, mais est-ce réellement le cas ?

Prenez soin de vous et sortez couverts ! ♥

Couvre-feu…

… paradoxal en temps de paix, il y eut un soir brumeux pour l’inaugurer…

(l’éclairage bleuté entre les maisons d’en face et celle de l’arrière-plan est la pollution lumineuse de l’éclairage festif dans la rue principale)

… et il y eut un clair matin nuageux pour continuer 😉

Prenez soin de vous ! ♥

Les petits pas flottés…

… de la chorégraphe Nadezhda Sergeevna Nadezhdina ont fait le tour du monde et sont repris par toutes les compagnies, je ne m’en lasse pas et ne sais toujours pas comment elles font pour se déplacer (non, le plateau ne tourne pas) sans que les plis des robes longues ne bougent en dehors de la volonté des danseuses de la troupe Beryozka sur l’air de la chanson folklorique : Un bouleau se tenait dans le champ 😉

Et si les poupées russes ne suffisaient pas à un spectacle de Noël virtuel, on peut aussi regarder les plus virils danseurs de sirtaki (danse créée en 1964 par Jean Vassilis, alias Jacques Suissa) sur la musique signée Míkis Theodorákis du film Zorba le Grec (de Michael Cacoyannis) dans une chorégraphie d’Igor Moiseev pour changer de celle de Giórgos Proviás.

Père Noël, j’aimerais bien les mêmes chaussons, ils plairaient bien à mon chat 😉

Dernière proposition, la Fantaisie d’hiver « Blizzard », ballet d’Igor Moiseev (où l’on retrouve les pas flottés), pour un Noël blanc plein de poésie, au milieu des sapins sans neige… 😉

Merci à Internet qui nous permet une évasion en toute sécurité, chacun chez soi ! ♥

Noël : J.-18

Et voici les dernières recommandations du gouvernement :

1 – Le nombre de bergers est limité à 6. Ils devront porter des masques et respecter la distanciation sociale.

2 – Marie, Joseph et l’enfant Jésus pourront être présents parce que ce sont les occupants habituels de la crèche.

3 – Le bœuf et l’âne devront avoir une attestation du Ministère de l’agriculture.

4 – Les Rois Mages devront avoir une attestation de test de COVID négatif ou être mis en isolation durant 14 jours parce qu’ils viennent de pays étrangers.

5 – Les moutons devront être désinfectés au gel hydroalcoolique.

6 – L’ange de Noël ne pourra pas être présent car ses ailes produisent un effet aérosol qui peut diffuser le virus.

7 – La chorale sera réduite à un seul chanteur pour limiter les risques.

8 – Aucun berger de plus de 65 ans ne pourra être présent.

9 – Tous les participants non essentiels (y compris => le santon du Professeur Raoult) doivent s’abstenir de venir (sauf en visioconférence).

10 – Si nécessaire, Ponce Pilate expliquera comment se laver les mains.

Ambiance

Fort heureusement, même s’il fait un temps à ne pas mettre un chat dehors, on peut en croiser un…

amb8

… qui fait pitié, et, plus loin, une touche de couleur pour cacher la misère !

amb9

Et dans 10 jours on sera déjà après Noël, courage, les jours vont bientôt commencer à rallonger !

Envie de violon ?

Le chant de Noël de tradition montagnarde Oj, maluśki, maluśki comblera partiellement votre attente 😆

Version du groupe Zakopower (de Zakopane)

La voix de la soliste du PZLPiT Mazowsze (Chœur Ballet et Orchestre National de chants et danses populaires de Pologne fondé en 1948 par Mira Ziminska-actrice et chanteuse- et Tadeusz Sygietynski-compositeur- selon le vœu fait en 1944 alors qu’ils s’essayaient à survivre au bombardement allemand au fond de la cave d’un immeuble en ruines à Varsovie) est plus proche de celle des chanteuses traditionnelles de la montagne

Par le Golec uOrkiestra, les spécialistes du chant góral, dans une version les enfants aussi 😉

Par Zbigniew Wodecki (†), Katarzyna Stankiewicz et l’ensemble folklorique ZPiT PW (Zespół Pieśni i Tańca Politechniki Warszawskiej)

Version familiale par le Zespół Góralski « Zbojecko Familia » de Czarny Dunajec, entre Zakopane et Nowy Targ

Pour les amateurs, d’autres Polskie Kolędy i Pastorałki dans l’onglet Zik-Pol 😉

Revisites

On aimera, ou pas 😉

Musique de saison, les polskie kolędy i pastorałki, chants de Noël traditionnels, sont de rigueur, une magnifique occasion de sortie pour rencontrer famille, amis, voisins, quel que soit le lieu où chorales, artistes, orchestres les interprèteront.

Deux minutes trente d’explications pour présenter la revisite de Mizerna cichaun poème mélancolique du romantique Teofil Lenartowicz, par le zespół Baaba (w składzie) avant un chant très inspiré de Kasia Bogusz mis en ligne par Parafia św. Józefa.

Plus dépouillée, cette version qui marie l’accordéon de Marcin Wyrostek à la voix pure de Natalia Szroeder

Plus classique la prestation du groupe Brathanki

Selon le moment, j’aime les trois… et bien d’autres encore 😉