Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘papillon’

L’été

Nous avons eu 2 belles journées consécutives et j’ai même entendu une cigale hier, ce matin… c’est couvert ! Je serais encline à dire : tant mieux ! 😉

Mais je ne voulais pas parler des caprices de la météo, seulement vous faire part de la bonne action de la nuit : comme j’avais ouvert mes fenêtres très tard pour avoir un courant d’air et mis 2 diffuseurs anti-moustiques en service, un papillon nocturne inconnu pour moi, d’une couleur variant du beige-orangé au bleu très pâle, pattes et antennes noires, s’est fait piéger dans mon couloir alors que le chat, grand chasseur de ces insectes dormait dans la pièce juste à côté… il s’agissait d’un mâle Lithosia quadra, ce qui voudrait dire que j’ai du lichen sur le toit, je l’ai relâché à l’extérieur en espérant qu’il n’avait pas inhalé de poison trop longtemps 😦

Pas de photo, l’appareil était en bas, alors que j’étais en haut, pour voir le papillon et sa femelle c’est sur => insectes.net, merci !

Pas de risque de confusion avec Eilema complana, les bords des ailes étaient nets, plutôt bleu-nuit, et il avait pattes et antennes bien noires.

Bonne fête de la musique à vous !

Read Full Post »

Les félins domestiques ne sont plus ce qu’ils étaient… on ne peut pas dire qu’à notre contact ils aient intégré le respect de la vie d’autres animaux à sang chaud, je pense au pigeonneau tombé du nid à qui mon chat a laissé la vie sauve après juste un petit coup de patte pour vérifier qu’il était vivant et autres souris qu’il n’a jamais réussi à occire 😆

papil01.o0o.

papil02.o0o.

papil03.o0o.

papil04Par contre voici la dernière proie qu’il m’a ramenée, un papillon nocturne d’une bonne taille que je n’avais encore jamais vu et dont le battement désespéré des ailes pour se sauver des griffes du matou n’ont pas réussi à inciter le fauve à la clémence même s’il ne l’a pas dégusté ensuite !

Les rideaux de ma cuisine se souviennent encore du piment et de la mouche (=> voir ici) 😉

 

Read Full Post »

buisC’étaient 3 petits plants pour bordure achetés en jardinerie dès mon arrivée à la campagne et peut-être mes premières plantations dans mon petit jardin secret. Depuis 2008, comme je n’envisageais pas d’en faire des topiaires ils ont bien grandi et j’espérais sans trop y croire (les arbustes sont à l’ombre de la maison et du bâtiment contigu) que quelques oiseaux y éliraient domicile.

Au courant d’une maladie cryptogamique qui nous arrivait par la Suisse, l’enclavement du jardin me paraissait être un gage de bonne santé, mais c’était avant d’être informée de la présence d’un papillon parasite nouvellement arrivé, et lui, il a repéré mes buis pourtant bien cachés…

Les dégâts consécutifs à sa visite sont visibles, déjà probablement depuis l’année dernière, attribués au frottement contre le mur… mais cette année, pas de doute possible, le coupable Cydalima perspectalis ou pyrale du buis est malheureusement visible, même en plein jour puisque j’ai enfin pu lui tirer le portrait.

pyrale… c’est un papillon très vif, qui ne se laisse pas capturer facilement et parvient avec aisance à vous échapper, et si je n’ai pas encore vu sa chenille vorace à l’oeuvre, il y en a eu quelques unes, le mauvais état de quelques branches en témoigne…

pyrale0Pas de prédateurs connus, un traitement onéreux à refaire 3 ou 4 fois par an… la question est, est-ce que je taille tout et arrache les souches pour y mettre un laurier comestible (semis spontané mal placé) à la place ?

Une bonne page d’entomologiste pour en savoir plus, par => ici 😉

Read Full Post »

Bestioles

.0.

.0.

.0.

.0.

.0.

.0.

.0.

.0.

Read Full Post »