Projet 52-2022 / 39- C’est du sport

Pour cette 39ème semaine, Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ nous demande de traiter un sujet qui ne m’inspire pas grand-chose… mais je vais quand même m’exécuter !

Déjà, à l’école, ce n’était pas ma tasse de thé, plus tard au collège et au lycée, je ne sais plus comment j’ai pu échapper à cette contrainte, sûrement en ne faisant que le minimum pour éviter le zéro pointé. J’ai eu un sursaut d’activité en faculté où j’ai rejoint le cours de judo, sans trop persister toutefois ! 😉

Ma vie d’adulte, elle, a été professionnellement sportive et cela a toujours été mon excuse pour ne pas fréquenter les lieux de perdition que sont pour moi les stades, utilisés pour autre chose qu’un concert. Par contre, j’adorais faire des kilomètres en vélo, habitude perdue quand je suis devenue parisienne où, les derniers temps, je préférais marcher en rentrant, parce qu’il me fallait traverser la Seine pour rejoindre mon arrondissement et que je faisais alors une longue pause au milieu du pont en attendant, qui sait, les extra-terrestres, ou bien la photo de rêve ! 😉

À arpenter la capitale, j’ai parfois croisé des sportifs célèbres, comme un footballeur international (de l’équipe nationale de 1998) devenu un papa responsable, que je trouvais, tout comme sa femme, assez sympa, contrairement à d’autres célébrités, mais je n’ai jamais abusé de ma position et préférais étudier notre patrimoine et le street-art de la prolifique Miss.Tic dont voici une œuvre. Vous avez toutefois échappé à l’organisation d’une course sauvage d’escargots, à laquelle j’ai renoncé devant l’infrastructure à construire et une motivation relativement faible, de plus des vidéos existent ! 😉

Loix – 6ème course d’escargots – 20 mai 2018

Pour aller voir et commenter les performances des autres participants, il vous faudra suivre les liens postés dans les commentaires du billet du jour de Ma’. Bon samedi à vous ! ♥

Projet 52-2022 / 38- Quand il pleut…

Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ doit avoir un don de voyance confirmé pour avoir prévu en décembre dernier qu’elle pourrait nous proposer Quand il pleut… comme thème pour cette 38ème semaine ! 😉

Lors de ma sortie courses du vendredi, le ciel s’est fait soudain plus menaçant et je me suis félicitée de m’être motivée et ne pas devoir sortir le lendemain (avec le parapluie) pour cette corvée selon les prévisions de ceux dont c’est le travail…

Bien sûr cela ne me dit pas comment traiter le sujet, parce que la photo sous la pluie en tenant aussi son abri de fortune n’est pas du tout mon fort, que les photos depuis mes fenêtres ne sont pas sensationnelles, en plus d’être du genre déprimant (entre mon caillou côté rue et l’envers du décor côté jardin), et que je n’ai pas, non plus, envie de passer des heures à compulser 12 ans de photos sur l’ordinateur, à la recherche de mes plus jolies gouttelettes, même en m’aidant de mes relevés de la pluviométrie locale !

Qui dit pluie, dit champignons d’automne, ce sont ceux que je préfère dans mon assiette. Comme l’on ne peut pas crapahuter librement dans les bois de mon coin (il faut être propriétaire ou posséder une carte payante nous autorisant à le faire), et qu’il vaut quand même mieux éviter d’être confondu avec un sanglier, car nous sommes en période d’ouverture de la chasse, je vais donc me rabattre sur des bestiaux plus petits et penser aux baveux à cornes qui vont se sentir pousser des ailes dans mon jardin et ainsi pouvoir concurrencer les piafs qui s’en prennent à mes tomates. Dont acte !

Celui-là s’est retrouvé piégé (ou s’est abrité volontairement) dans sa fleur de carotte après ses dernières sorties, lors des orages des 5 et 6 septembre, mais la météo s’étant remise au beau fixe, avec seulement des nuits plus fraîches depuis cette semaine, il est plus chanceux que ses congénères perchés sur des tiges sèches de fenouil. Pour voir les cornes de ceux de mon jardin, il me faudrait sortir avec la frontale, je vais m’en dispenser, mais peut-être qu’une petite délocalisation avant qu’ils ne se creusent un habitat pour hiberner serait envisageable (sans l’APN, s’il n’y a pas de traces de mon forfait, ce sera pas vu, pas pris ! ). 😉

Allons lire dans les commentaires du billet du jour de Ma’, comment les autres participants voient les jours de pluie ! Bon premier WE d’automne à vous ! ♥

Projet 52-2022 / 37- Autoportrait

Demander l’autorisation à quelqu’un pour faire son portrait n’est pas ma tasse de thé, et je n’aime pas non plus être sur les photos, mais c’est quand même le thème de la semaine et le sujet sera ma petite personne, selon le vœu de Ma’, du blog Du côté de chez Ma’.

Alors, comme il me faut faire contre mauvaise fortune bon cœur, et que le hasard du calendrier fait que, ce jour restera toujours spécial, puisque c’était l’anniversaire de la personne pour laquelle j’avais fait 6 ou 7 heures de route dans un tape-cul, en plein mois de décembre, et que le lendemain aux aurores j’avais pu faire ce cliché inattendu, voici l’un de mes très rares autoportraits…

Allons voir les pourcentages de ceux qui sont adeptes de l’exposition (avec ou sans filtre) sur les réseaux sociaux et de ceux qui comptent encore préserver leur anonymat relatif sur la toile.

« Autoportraits, de Rembrandt au selfie »

Pour cela, il vous faudra suivre les liens (pour voir leur trombine et y laisser vos pattes de mouche) des autres participants dans les commentaires du billet du jour de Ma’.

Bon samedi à vous ! ♥

Projet 52-2022 / 36- Chacun fait ce qu’il lui plaît

Pour la 36ème semaine de cette année 2022, Ma’, du blog Du côté de chez Ma’ nous donne carte blanche… et c’est peut-être une excellente occasion de découvrir la face cachée des participants habituels ! 😉

Aucune hésitation cette semaine pour moi, voici le fruit d’une de mes expérimentations favorites, il y a fort longtemps, l’appareil qui me permettait ce genre de clichés ayant rendu l’âme en 2006 et, aujourd’hui encore, je le regrette toujours beaucoup !

Même s’il est sûrement réparable , le photographe professionnel de la famille ne connaît pas d’artisan qui pourrait le remettre en service et m’assure que cela n’en vaut pas la peine, la photo argentique a vécu…

… et je vous mets allègrement au défi de trouver de quoi il retourne, je ne pousserai pas le vice jusqu’à vous demander le lieu, il pourrait être n’importe où… 😉

Pour aller voir les dadas ou marottes des autres participants, prière de suivre les liens postés dans les commentaires du billet du jour de Ma’. Bon week-end à toutes et à tous ! ♥

Projet 52-2022 / 35- L’heure du repos

Nous vivons tous sur des rythmes différents, aussi traiter le thème de cette semaine pour répondre à la suggestion de Ma’, du blog Du côté de chez Ma’, risque de provoquer quelques surprises, surtout que c’est aussi la semaine de la rentrée des classes ! 😉

Durant ma vie professionnelle, mes horaires ont d’emblée été très flexibles, en plus d’être décalés, aussi j’ai très vite perdu les bonnes habitudes de l’enfance, y compris les heures des repas. Alors, à l’heure de la retraite, il n’y a plus du tout d’horaires, le clocher voisin sonne les heures dès 7h le matin jusqu’à 21h, je n’ai plus de montre et vis ma vie à ma guise… Tout cela ne m’arrange pas pour situer l’heure du repos, mais… roulement de tambour, la vie est quelquefois bien faite, j’ai fort heureusement une victime toute désignée !

Nous sommes le 1er septembre et il est 12h05, le chat de la maison est, de toute évidence, bien décidé à m’aider à traiter le thème. Le voici en pleine action, et il s’est appliqué puisque, déjà à 10h03, il était roulé en boule dans l’autre sens, sa queue ne pendouillait pas, il a donc dû se retourner au moins une fois pendant que je faisais une minutieuse chasse aux punaises, prolongée et fructueuse dans le jardin ! 😉

Allons voir les liens que les autres participants auront postés dans les commentaires du billet du jour de Ma’ pour savoir ce qu’est l’heure du repos sous d’autres cieux que les miens ! Bon samedi à tous ! ♥

Projet 52-2022 / 34- En pleine nature

Nous allons forcément nous aérer ce week-end selon la bonne volonté de Ma’, du blog Du côté de chez Ma’, puisque le thème de cette semaine est en pleine nature ! 😉

Se pose alors le problème du choix de la photographie et du message que l’on veut faire passer à la postérité toute relative d’un blog… je ferai donc volontairement soft, avec du caillou, de l’eau et de la verdure sous un coin de ciel mitigé, car comme souvent dans ces endroits, la météo est très changeante !

Ici, pour moi est la base de toute vie sur cette terre !

Dans une prairie d’altitude voisine, il y avait des chevaux en estive, que nous avons pu approcher (et photographier) accompagnés pas leur gardien (qu’ils attendaient et ont reconnu de loin, ils ne seraient jamais venus à notre rencontre si nous avions été seuls) de passage comme tous les jours. Mais il y avait aussi, à l’orée d’un bois, un couvercle de boîte de conserve abandonné par d’autres randonneurs, inconscients de la beauté de cette nature sauvage qu’il nous faut préserver à tout prix et non transformer, comme beaucoup de choses que nous touchons, en une gigantesque poubelle…

Pour voir où les autres participants ont été se ressourcer, les liens dans les commentaires du billet du jour de Ma’ seront le jeu de piste de ce samedi que je vous souhaite agréable ! 😉

Projet 52-2022 / 33- Carte postale

Le thème proposé par Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ pour cette semaine pourrait s’adresser principalement aux collectionneurs, parce que, qui, en 2022, envoie encore des petits bouts de carton colorés à ses connaissances, et d’ailleurs quand ai-je reçu la dernière ?

Mais comment mettre en scène lesdites cartes postales, qu’elles soient réellement anciennes ou plus modernes ? J’avais éventuellement pensé au montage d’une idyllique vue de carte postale et de l’objet correspondant signé d’un nom rémunéré pour l’exercice… ou à mes cartes postales préférées, mais souvent femme varie ! 😉

On ne le dirait pas, mais ces parapluies sous la pluie, devant des toits qui sont ceux de Saint-Cirq Lapopie, élu Village préféré des Français en 2012 abritent des touristes (nous n’étions pas seuls) et, si cette photographie fait passablement pétard mouillé, plutôt que carte postale, c’est parce que des amis venus de loin voulaient expressément le visiter pour le pont du 1er mai, en 2013, qui fut pluvieux, et donc, que ce jour-là, je n’ai pu y faire que deux vues, sans grand intérêt, en extérieur ! 😉

Saint-Cirq-Lapopie – Région Occitanie – Stéphane Bern – Le Village Préféré des Français

Il vous faudra suivre les liens dans les commentaires du billet du jour de Ma’ pour savoir comment les autres participants au challenge auront traité le sujet « Carte postale » ! 😉

Bon samedi à vous !