Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘santé’

conso

Une information donnée par La Dépêche, que je relaye bien volontiers même si je ne suis pas du tout sûre que le consommateur qui n’a pas d’autre choix que le supermarché local en tire un quelconque bénéfice… souvenir d’une prise de bec quand ils ont supprimé le référencement de leur seule boîte d’un mélange de flocons de céréales sans sucre dont j’avais épuisé leur stock, je leur ai dit que je voulais décider moi-même si je prenais ou non du sucre au petit déjeuner et j’ai eu l’impression d’être d’une autre planète !

Même si la direction du magasin peut être sensibilisée à la malbouffe, le commun des mortels semble avoir des neurones déjà bien atteints au point de ne pas pouvoir réagir et revenir à une alimentation non industrielle…

Mais je vais occuper une petite partie de ma journée hivernale à cet exercice, merci à Laetitia de nous informer enfin sur cette consultation citoyenne qui a débuté le 12 octobre et se terminera le 15 novembre !

Légumes cultivés dans le Lot, vin du château de Haute-Serre, safran des Safraniers du Quercy, lait, fromages et yaourts Cant’Avey’Lot… La table dressée par les producteurs et éleveurs lotois et les vignerons était bien garnie, jeudi, lors de la présentation de la consultation citoyenne lancée par la région Occitanie sur l’alimentation.

Vincent Labarthe, Marie Piqué, vice-présidents, et Geneviève Lasfargues, conseillère régionale, accueillaient à leurs côtés les ambassadeurs de cette terre de culture pour évoquer la grande mobilisation qui, du 15 octobre au 15 novembre, permet à tout citoyen de voter et d’exprimer ses priorités pour une alimentation durable.

«Nous avons fait de ce thème la grande cause régionale 2018, mentionnait Vincent Labarthe. L’alimentation est le sujet de tous, elle est liée à l’agriculture. Notre région compte 164 000 emplois dépendants de l’agriculture, 82 000 exploitations, mais également 1 990 entreprises de l’agroalimentaire. L’Occitanie est la première région bio de France et la première sous signe de qualité avec 262 productions identifiées», mentionnait-il.

Cette consultation vise à accompagner l’assemblée régionale dans ses actions, comme les élus l’ont précisé : «La finalité est de définir une politique la plus proche des attentes de nos populations, par de nouvelles mesures à prendre, par des dispositifs à revoir ou à ajuster.» En parallèle, c’est bien sûr toute la filière économique agricole qui est concernée. Marie Piqué faisait remarquer en effet : «L’enjeu fondamental est de casser cette image que manger local est plus cher que ce qui vient d’ailleurs. Il faut permettre aux gens de s’emparer de cette qualité alimentaire d’Occitanie, car c’est un enjeu de santé publique mais c’est aussi permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail.»

Autour de la table, les principaux intéressés justement étaient là. Tandis que Bertrand Vigouroux insistait sur l’importance de la qualité de nos produits, Jean-Philippe Vayre rappelait les difficultés qu’avait connues Cant’Avey’Lot pour commercialiser sa marque et garantir le transport, évoquant une réflexion à conduire sur des mutualisations de logistique et autres.

L’entretien des paysages était un autre point mis en avant par Henri Bonnaud de L’Oustal, magasin de 85 producteurs. Il évoquait aussi l‘idée d’une marque régionale pour différencier les produits du territoire des autres, ou encore la tromperie faite aux consommateurs sur la qualité des produits commercialisés par de grandes enseignes mais importés de l’étranger, où le cahier des charges agricoles est bien moins contraignant.

Bio46 qui compte 400 producteurs et les Jeunes Agriculteurs du Lot sont intervenus aussi pour parler du soutien aux filières et de la déprise agricole.

Tous suivront les mesures intégrées dans ce «Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie», adopté lors de l’assemblée plénière régionale, en décembre prochain.

Pour voter

Des bulletins de vote sont à disposition à la Maison de la région, à Cahors, dans de très nombreuses mairies et collectivités du Lot et sur internet :

laregion.fr/alimentation

La région Occitanie et ses élus seront également mobilisés samedi 3 novembre sur le marché de Cahors et le 10 novembre sur celui de Figeac.

Dans ce questionnaire, quatre thèmes ont été retenus : l’environnement et la santé, la consommation de produits d’Occitanie, l’éducation à l’alimentation et enfin l’innovation et le juste prix.

Publicités

Read Full Post »

Retour aux fondamentaux, à savoir la prévention ?… je n’y crois toujours pas vraiment tellement l’industrie pharmaceutique a de poids dans la vie économique, mais cela restera pour moi un vœu pieux et quasi secret 😉

Alors que nous sommes sans cesse sollicités par des propositions de newsletters gratuites pour préserver (moyennant quand même finances, poudres de perlimpinpin et régimes encore plus saugrenus) notre capital santé, émanant d’officines douteuses qui appliquent pour la plupart la même façon de ratisser large (mais il n’y en aura pas pour tout le monde… alors commandez tout de suite), à croire que ce ne sont que les tentacules d’une même hydre qui se régénère rapidement dès qu’on lui coupe une tête, j’ose vous proposer cette vidéo concernant notre deuxième cerveau et dont les dysfonctionnements induits par notre mode de vie actuel seraient responsables de pathologies diverses et surprenantes :

Monsieur Dimitri Jacques exerce en cabinet et a écrit un livre sur le sujet, qui arrive certes après Darm mit Charme – en français Le charme discret de l’intestin  (Tout sur un organe mal aimé) – paru en mars 2014, de Fraülein Giulia Enders, et qu’il serait bon de comparer à la version augmentée (parue en novembre 2017 chez Actes Sud) du précurseur.

En pratique, je suis plus sensible aux conseils de bon sens, par exemple sur nos erreurs alimentaires, qu’aux promesses fumeuses du dernier régime à la mode ou aux miracles de la chimie lourde 😉

intestin

 

 

Read Full Post »

En dépit de la météo capricieuse de ce début de printemps, j’ai, parmi les bonnes résolutions (oui je sais, les résolutions c’est habituellement en janvier, mais pas chez moi parce que j’hiberne et donc ne pense à rien d’autre qu’à mon confort), envie de bannir un peu plus que je ne le fais déjà le sucre de ma cuisine, et j’essaie de faire le tour de la question…

Bec sucré, oui, sûrement et depuis l’enfance, mais aussi bec salé selon les périodes, avec une nette tendance à marcher hors des clous… comment, alors que je ne bois plus de soda depuis des années, fais mon jus de fruits avec fibres et sans sucre ajouté, ne sucre pas le café depuis environ quarante ans, consomme depuis près de 20 ans des céréales brutes, n’achète pas de plats préparés, limite le pain blanc (mais pas assez le pain brioché maison), améliorer encore l’élimination de cette drogue et le goût du sucré dans ma vie ?

Peut-être en acceptant l’idée que l’on ne s’en débarrasse jamais totalement, d’ailleurs qui a dit que notre organisme ne pouvait pas fonctionner sans ?

Read Full Post »

Pesticides0

Pour en savoir plus consultez ou téléchargez (adresse email requise) => le rapport de Générations Futures, je ne sais pas pourquoi, je crois que l’on ne nous dit pas tout puisque seuls 19 fruits et 33 légumes ont été analysés et que l’on ne connaît pas encore suffisamment tous les méfaits de ces produits (parmi d’autres nocifs) sur notre santé.

Le raisin et le céleri branche sont en tête, devant les pommes (8èmes) aux 36 traitements phytosanitaires et les pommes de terre (7èmes) aux 19 traitements.

Les => bons gestes pour en ingérer le moins possible si vous ne pouvez pas vous offrir mieux que le supermarché.

Read Full Post »

Alerte listeria

Après le récent scandale des laits pour bébés contaminés aux salmonelles, voici que l’on rappelle des lots de jambon de Paris vendus par les enseignes Carrefour, Casino et Monoprix… fini pour les adultes le sandwich jambon-beurre de la pause déjeuner ?

jambon

Il va nous falloir élever chacun son cochon personnel pour avoir l’illusion de manger de la bonne viande… mais à qui se fier si la farine de sarrasin contient du datura, passablement hallucinogène et accessoirement toxique, le sel de Guérande est enrichi en plomb alors qu’on l’a supprimé de l’essence ?

sel

J’en passe et des meilleures, après avoir vérifié que la Tome fraîche de l’Aubrac dans mon réfrigérateur ne faisait pas partie du lot contaminé par la bactérie Escherichia coli O26:H11, et vous laisse le lien vers => les rappels des produits divers et variés !

 

 

Read Full Post »

Cancer du poumon

C’est en général un de ceux qui touchent les fumeurs, le tabagisme passif conduisant plutôt à celui du cerveau, mais… pas que !

Vous pouvez n’avoir jamais fumé de votre vie, fuit consciencieusement les endroits enfumés et les fumeurs de votre entourage, et vous retrouver un matin avec ce verdict à gérer : à qui la faute ?… au radon !

Radon : Rn, gaz rare, de numéro atomique 86, selon le tableau périodique des éléments de Mendeleïev, inodore, incolore, radioactif, issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents naturellement dans le sol et les roches. Il tuerait chaque année en France environ 2000 personnes.

Selon les relevés de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) plusieurs régions de France y sont exposées : ce sont en gros, tous les massifs granitiques (voir => la carte).

Que faire ? Déménager ? Non, bien sûr, car ailleurs vous courez sûrement d’autres dangers 😉

Il est relativement facile de réduire son exposition en étanchéifiant les fondations de sa maison et en ventilant son domicile (voir => les conseils)

Pour vérifier si vous êtes concernés, en plus d’un éventuel dosimètre, vous pouvez utiliser l’outil mis à disposition par l’IRSN, qui déterminera le potentiel radon de votre commune. Facile à utiliser, voici un exemple de carte obtenue en renseignant dans la case de recherche le nom d’un village lotois :

radon

Pour y avoir accès et (ou) connaître la traduction du résultat, cliquer ici => Connaître le potentiel radon de ma commune.

Attention : Le fait que votre habitation soit localisée dans une commune à potentiel radon de catégorie 3 ne signifie pas forcément qu’elle présente des concentrations en radon importantes.

Read Full Post »

rhume

Cette affiche a été apposée dans le cabinet d’un médecin corse, découverte alors que je lisais un article sur la défection d’un médecin de campagne après seulement 3 semaines de présence dans un département limitrophe et que l’on me proposait celui de l’interdiction de toute publicité pour presque tout l’arsenal des pseudo-médicaments préconisés pour cette indication 😉

Dans le même ordre d’idée… ouverture du compte #BalanceTonHosto qui fait très froid dans le dos… c’est mortel !

 

Read Full Post »

Alors que de forts soupçons planent sur une société qui commercialise pour la deuxième fois des laits infantiles contaminés aux salmonelles et que certains points de vente de la grande distribution ont continué à écouler les-dits laits après leur rappel tardif (génial pour nos chères têtes blondes à la flore intestinale encore immature), kefir … je vous fait part de ma découverte du 27 décembre dernier, déposée par une main amicale mais non anonyme sur ma boîte aux lettres en mon absence (nous étions mercredi et je ne l’attendais que le jeudi ou le vendredi) sous la forme d’une boite plastique fermée de type shaker contenant de mystérieux grains blanchâtres : des graines du kéfir de fruits.

Monopolisée par mes derniers invités de Noël, j’ai rentré la boîte et l’ai mise au réfrigérateur en attendant de me pencher, après leur départ et un échange de courriels avec la généreuse donatrice, sur la culture de cet ingrédient vivant que tout un chacun devrait avoir dans sa cuisine 😉

Voici une vidéo, trouvée sur la toile, pour tout savoir sur le kéfir de fruits 😉

Par expérience personnelle, après mes essais à la figue et à l’abricot, la boisson pétillante naturelle obtenue est très agréable et je vais partager ma récolte de graines, en prenant quand même soin d’en congeler une partie et d’en faire sécher une autre : une façon de consommer durable !

 

Read Full Post »

Aliment-santé

… par excellence, le pain aux graines germées, malgré son aspect visuel peu engageant et sa consistance suspecte, est un vrai plaisir pour les papilles qui vous dispense d’ajouter du beurre ou de la confiture sur la tranche de pain du boulanger, qui, souvent, ne sait même plus ce qu’il y a dans ses farines imposées. Vendu dans une seule lointaine boutique bio à Cahors, alors qu’à Paris j’en avais à deux pas de chez moi, j’avais vainement cherché une recette avant de l’oublier. Comme samedi dernier j’étais à Cahors, j’en ai profité pour tester la dernière-née de ces boutiques, ouverte il y a peu dans un lieu prestigieux… hélas elle ne m’a pas convaincue, et retourner dans celle de la zone commerciale où j’ai pris deux pains Essène au blé et amandes qui ont ma préférence : un pur délice !

Depuis les balbutiements de sa commercialisation par Gaïa, la qualité de ce produit (connu depuis les années 70 en Amérique du Nord) sans farine, sans sel, sans sucre ni levure a acquis une petite notoriété dans le milieu végan et la recette commence enfin à circuler 😆

Test en cours avec des graines d’épeautre…

Read Full Post »

cholestérol… lire la suite => ici.

… et dire que je croyais naïvement que tout être vivant sur cette terre avait, dès sa naissance, 100% de chances de mourir un jour, certes, certains plus tôt que d’autres, avec ou sans cholestérol… nous sommes décidément de grands malades et c’est le coup de colère du jour !

rosebl

Read Full Post »

Older Posts »