Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘vin de Cahors’

Parue hier dans La Dépêche, la présentation du site lotois Tout en local basé à Fontanes, dans le grand-Cahors (c’est un peu loin 😦 ) m’intéresse au plus haut point, à moins que les agriculteurs « bio » du coin ne retrouvent le chemin de notre marché…

local46(Un clic sur le logo –ou sur le lien caché– et vous y êtes)

Une affaire à suivre, bien évidemment ! 😉

Autre expérience à surveiller pour les palais des gourmets, celle de l’enfouissement, pour 365 jours, au fond du gouffre de Padirac, de quelques bonnes bouteilles d’un grand vin de Cahors… mais, c’est sûr, il n’y en aura pas pour tout le monde !!!

Prenez soin de vous et des autres, sortez couverts !

centaurée2020

 

Read Full Post »

Première sortie ravitaillement en produits frais pour moi ce jour… après avoir fait un tour sur le drive de notre seul commerce et y avoir renoncé devant la pauvreté des ressources proposées en fruits et légumes et l’absence de possibilité de livraison, restez chez vous disent-ils !

Munie du précieux sésame daté, signé, auquel j’avais rajouté la mention de l’heure devenue obligatoire, du sac de déchets à déposer dans le container en passant, de mon chariot à roulettes, me voilà partie dans des rues presque totalement vides malgré le soleil printanier tempéré par un petit courant d’air aigrelet, j’arrive sur le parking pratiquement désert.

Je ne pensais certainement pas être encore surprise par mes semblables, mais le fait est que, les aînés du village peuvent y faire leurs courses sereinement selon l’affiche de gauche (celle de droite est pour le commun des mortels), apposée à gauche de la porte d’entrée de ce haut-lieu de la culture consommation…

inter1

… sauf que, les horaires d’ouverture non modifiés sont clairement affichés à droite de la même porte, et que, compte-tenu de l’absence de personnel, des rayons vides (quelques paquets de pâtes mais toujours pas de PQ, faut pas rêver), du bricolage à la caisse pour isoler un peu la caissière de nos miasmes, et sachant qu’il lui faut aussi aller mettre les cartons dans les coffres des voitures qui se présentent au drive, je doute fort que le créneau des plus de 70ans soit une réalité…

inter2

Autre possibilité pour se ravitailler, cette fois en ligne et avec livraison, l’ambitieux tout nouveau site très politique de notre région, dûment chapeauté par Madame Carole Delga, annoncé hier aux informations régionales et dont nous parle => La Dépêche du jour, site où j’ai eu un mal fou à me connecter (le lien dans l’article du journal ne fonctionnait pas)…

région0

… sauf que… le plus proche producteur de mon domicile, ne me propose ni œufs, ni légumes, mais m’offre (je n’ai pas regardé les prix) du foie gras qui ne remplacera sûrement pas les fruits frais du petit déjeuner, et son voisin un peu de vin de Cahors pour l’accompagner sans aucun doute ! 😉

Avec un peu de chance, les producteurs de produits plus nécessaires à mes yeux vont jouer le jeu…

Alors, restez confinés et faites-vous livrer les produits d’ici, à consommer avec modération, bien sûr !!!

Portez-vous bien et prenez soin de vous ♥

confinement

 

 

 

Read Full Post »

Vendredi soir 20h, à l’hôtel-restaurant La Chartreuse, sera, pour la fête du saint patron des vignerons, célébrée la triple alliance du foie gras, de la truffe et du vin de Cahors, pour la modique somme de 110€ par personne, vin compris  😉

truffe2020

Plus de détails sur cette soirée rassemblant le meilleur du département, chefs et vignerons présents ainsi que le menu, dans La Dépêche.

 

Read Full Post »

Si je passe moins de temps devant mon écran, c’est qu’ailleurs qu’en vadrouille, en société, au jardin ou en cuisine, il m’arrive aussi de lire…

Celui que j’achève ce soir, ou alors demain soir, mais dont j’ai, de toute façon, déjà lu la fin, est signé José Rodrigues Dos Santos, un écrivain portugais prolixe mais totalement inconnu pour moi, dans une traduction d’Adelino Pereira.livre1

Et bien, je suis un peu déçue par Vaticanum, le tome 8 des aventures de l’historien Tomás Noronha, dont un bon tiers est consacré à l’explication détaillée, sur fond d’archives secrètes, du scandale politico-financier concernant la Banco Ambrosiano… ce qui en fait, à mon avis, un livre pour initiés aux magouilles de la haute finance mafieuse.

Déception aussi pour la fin bâclée et peu vraisemblable du roman de Luca Di Fulvio, Les enfants de Venise, dans une traduction de Françoise Brun, alors que lalivre2 peinture de la vie dans l’Italie du XVIème siècle semblait criante de vérité.

 

 

 

 

 

 

 

J’avais par contre beaucoup aimé son roman contemporain Le gang des rêves avec le melting pot du New York des années 1920…

 

J’ai adoré par contre la pirouette finale proposée par Franck Thilliez dans son thriller à tiroirs Le manuscrit inachevé, et ce, livre03malgré une certaine complaisance dans la violence qui frôlerait presque le raffinement dans la torture morale des écrivains asiatiques (je pense entre autres au classique Kim Vân Kiêu de Nguyễn Du).

Vous avez le droit de détester cette littérature facile ! 😉

chaiselongue

 

Read Full Post »

Dans mon coin du Lot, on ne jure que par le vin de Cahors et… le canard gras. De temps en temps, j’aime bien un morceau de confit avec des pommes sarladaises, j’ai donc renoué avec l’exercice de découpe du bestiau, salage, cuisson puis conservation en attendant la prochaine récolte de pommes de terre 😉

Certes, j’ai bien un feu de bois à la maison, mais pas dans le cantou pour y cuisiner à l’aise, alors je pencherai pour la recette plus moderne de Julie Andrieu (oie ou canard, même combat !) 😉

Read Full Post »

En voilà une question pour un 2 janvier !

Ce jour, mon journal local titre => « L’année 2019 vue par une voyante lotoise », j’ai donc lu, par curiosité, les prédictions de (pour moi) cette inconnue, et, je peux vous rassurer, rien de bien rare, peut-être du croustillant avec des tensions internes au palais où Madame défraierait la chronique, seuls les derniers sujets qui ont occupé l’actualité des 3 derniers mois de 2018 connaîtraient un développement courant 2019.

Deuxième question, le journal local a-t’il ou non payé une consultation pour ce papier ?

Si oui, je considère qu’il y a tromperie sur la marchandise et ce n’est pas l’hypothétique rayonnement international de notre savoir-faire occitan qui me fera changer d’avis parce que notre vin de Cahors se vend en Chine depuis longtemps et qu’auparavant il servait déjà de vin de messe dans les églises orthodoxes…

J’avais été approchée par une détentrice d’un don à mon retour dans le département, j’en attends toujours les révélations, enfin, plus maintenant, parce qu’elle avait mis fin à ses activités professionnelles officielles (qui  faisaient que nous étions en contact régulier), avant que je ne laisse moi-même la place aux jeunes… mais je crois aussi qu’elle s’était rendue compte que, si j’étais passablement naïve, je n’étais pas vraiment très malléable, même dans l’isolement relatif suivant mon changement de vie, ce qui s’était rapidement traduit par moins de sympathie (et, avec le recul, sûrement des tentatives de me nuire en manipulant d’autres personnes !) avant que des retours de bâton (dans d’autres affaires qui ne me concernaient pas) ne l’obligent à me considérer, par nécessité, avec plus de neutralité.

En conclusion, cultivez, en plus de votre jardin, votre animalité (nos animaux de compagnie uniquement soucieux du contenu de leur gamelle et du confort de leur panier ne consultent pas de voyants) pour résister à ces manipulateurs qui nous gouvernent par le biais des politiques qui s’en remettent à eux avant toute décision !

begonia

 

Read Full Post »

La Confrérie du vin de Cahors tenait cette année son ban des vendanges le samedi 15 septembre à Labastide-Marnhac comme en témoignent les vendangeuses que j’entends tourner à plein régime et l’article de La Dépêche du mardi 18 (il leur a fallu un certain temps de récupération), ne me cherchez pas sur la photo, je ne fais pas partie des nouveaux chevaliers, pas plus que des anciens, chose qui n’arrivera pas parce que je n’approuve ouvertement pas l’exploitation détournée de l’esprit vendanges par l’opération touriste = gogo baptisée Opération Vendangeur d’un jour  😉

gogo

Bien qu’infidèle par nature, l’inventaire récent consécutif au rangement de ma cave personnelle a tout de même révélé que les bouteilles qui la composent restaient strictement régionales (pas même un Bordeaux) que seules quatre d’entre elles n’avaient pas été achetées directement au producteur, qu’il me reste trois bouteilles d’appellation Cahors provenant d’un viticulteur vivant, les autres étant issues d’une vigne de ma commune (au cœur du vignoble de Cahors) arrachée juste avant le décès de son propriétaire et, que pour ne vexer aucun d’entre eux, de plus en plus le goût de mes convives et ma consommation s’orientaient vers un petit vignoble (vidéo) presque confidentiel (que je traversais quotidiennement pour aller au collège) dont j’aime le discours fédérateur des membres producteurs de l’IGP qui ont bien amélioré le contenu des bouteilles par rapport à la réputation de l’époque.

Publicité gratuite et bien sûr, à consommer avec modération autour d’une bonne table dont les enfants seront exclus si leurs parents sont responsables.

Read Full Post »

C’est une tradition typiquement cadurcienne, de magnifiques jardins se cachent dans la ville et font partie d’un circuit pour initiés, alors (voir => La Dépêche) ne les ratez pas demain soir 😉

silence

Pour les plus curieux il existe, éditée par la Mairie, une brochure en .pdf à télécharger et un blog bien documenté sur leur genèse et sa suite à visiter 😉

Read Full Post »

Biodiversité

Plusieurs initiatives dans le département, chouette !

Comptage des amphibiens dans le nord…

inventaire

Respect des orchidées dans le sud ?

orchid2018

Après les tondeuses écologiques serions-nous sur la bonne voie ? Il ne faut pas rêver, il y aura toujours les herbicides et les traitements dans les vignes, et je ne suis pas sûre que les employés municipaux ne recevront pas cette année encore l’ordre de tondre les orchidées avant leur floraison sur le talus du boulodrome…

Read Full Post »

… enfin un peu d’hiver, température encore négative devant la fenêtre de ma cuisine à 8h37 alors que le soleil vient de se montrer ! 😆

hiver2018

Lire => la suite.

Dommage pour mes orties qui commençaient à mettre de jeunes feuilles qui terminaient en veloutés, mais peut-être que j’aurai un peu de raisin de table cette année… l’an dernier je n’avais eu que les feuilles !

veloutéortie

 

 

 

 

Read Full Post »

Older Posts »