Cigognes 2011

  • Décembre 2012 :

Le résumé vidéo de la saison 2011 à Klekusiowo, un autre lieu de Pologne :

  • 20 septembre 2011 : pour le plaisir des yeux seulement, il n’y a pas le son, une petite ville autrichienne où les cigognes sont très présentes :
  • 06 septembre : pas de nouvelles de la famille cigogne, on croise les doigts pour elle, mais il faut savoir que les voyages formant la jeunesse et déformant les valises 😉 les accidents de parcours sont fréquents, c’est bien pour cela que seuls les individus les plus forts survivent.

Rendez-vous est pris… fin-mars l’année prochaine 😆

  • 30 août : la saison est bien finie… il y a déjà quelques jours que Przygoda est partie elle aussi vers des cieux meilleurs, son nid a déjà été occupé par un opportuniste 😉

Par ailleurs, quelques unes ont fait halte dans les Hautes-Pyrénées

  • 15 août : une dernière photo de madame Przygoda, seule sur la plateforme depuis 2 jours déjà, signe que sa progéniture a entrepris sa première migration vers des cieux plus cléments, du moins en théorie… et qu’elle reprend des forces après avoir élevé sa couvée, pour partir très bientôt à son tour 😉

  • 11 août : les 2 aînés seraient-ils déjà partis ? C’est la question que je me pose en regardant le nourrissage rapide des 3 derniers dont les 2 plus grands se dépêchent de suivre le parent pour un petit complément d’apprentissage de la chasse.

Petit dernier lui, il réfléchit à 2 fois avant d’aller rejoindre le plancher des vaches… mais il y va quand-même, trop dur de rester tout seul sur la plateforme 😉

  • 08 août : toujours là les petiots 😉 mais l’aîné semble vivre sa vie…

  • 31 juillet : les 5, qui quittent le nid dans la journée sont rassemblés sous la pluie, en attente d’un ravitaillement par un adulte avant la nuit…

  • 25 juillet : une soirée ensoleillée pour la fratrie 😉

Lors du baguage, des noms leur ont été attribués… les 5 petits de Przydoda et Dziedzic alias Agresor sont Bartek – bague numéro 5 ; Niespodzianka – bague numéro 4 ; Dziedziczka – bague numéro 3 ; Magnat – bague numéro 2 et Maja – bague numéro 1.

  • 23 juillet : que c’est drôle de revoir ce nid vide, les 5 cigogneaux sont au sol, en quête de nourriture. Leur première migration se fera dans 15 jours voire trois semaines, ils passeront ensuite un minimum de 3 ans en Afrique puis ils reviendront en couples tous les ans une fois leur maturité sexuelle atteinte… si Dieu leur prête vie (ou si les humains et leurs inventions diaboliques ne les exterminent pas 😦 )

  • 18 juillet : on se demande quelquefois pourquoi la plateforme est si grande, mais il faut bien ça quand il y a 5 jeunes en pleine forme qui n’ont pas encore tous pris leur envol 😉

  • 14 juillet : ça y est, les aînés ont pris les airs et retournent au nid pour le repas rapporté par l’un des parents…
  • 8 juillet : à l’heure de la sieste, la fratrie dans le vent 😉

… mais les essais d’ailes sont plus importants 😆

  • 4 juillet : toujours au nid dans la grisaille  😉  Par rapport aux faucons, ces poulets aux grandes pattes n’ont pas une envie d’être autonomes très rapidement !

  • 28 juin : encore au nid 😉

  • 26 juin, l’envie de bouger est manifeste, papa cigogne veille 😉 Après la maîtrise du vol, il faudra apprendre à se nourrir en vue de la migration…
  • 25 juin : les cigogneaux sont seuls au nid et prennent leur bain de soleil… serait-ce une invite à tester les ailes pour rejoindre les parents au sol ?

  • 24 juin : jour de la pose des bagues :

La vue du nid :

… suite de l’opération, le retour au nid n’est pas dangereux car ces oiseaux ne sont pas des belliqueux 😉

… de plus, ils obéissent à l’injonction des parents leur demandant de faire les morts…

  • 14 juin : la vie n’est pas un long fleuve tranquille, nous avons frôlé la catastrophe hier, quand Przygoda a ramené pour le repas un sac plastique dont s’est emparé le plus vorace des cigogneaux, il a fallu l’intervention de l’ornithologue de service pour le tirer de ce mauvais pas… aujourd’hui, c’est danger dans le ciel, tous les bébés font les morts de temps de l’alerte 😉
  • 10 juin : les cinq attendant les parents pour leur repas 😉

  • 2 juin : ce petit monde a bien grandi, l’aîné se pavane 🙂

… et même petit cinquième met des plumes noires 😆

  • 29 mai : petit cinquième se fait les ailes 😉


… même s’il est petit, mais je crois qu’après la couvée ratée de l’an dernier, ça me semble parti pour une belle réussite cette année 😆 on croise les doigts pour que ça continue !

  • 25 mai : tout semble aller pour le mieux sur la plateforme, petit cinquièmes est certes petit, mais encore vivant 😉 je ne sais pas à combien de jours, on peut le dire sauvé ?

  • 20 mai : il fait soif, mais les 5 bébés sont vivants, les 2 aînés bien éveillés, en attente d’un repas 😉

  • 19 mai : tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes 😆 entre les repas et les bains de soleil des 5 cigogneaux un peu remuants…

… madame se lève la nuit pour changer les couches nettoyer le nid des restes des repas et ôter l’herbe souillée par les déjections des bébés qui n’utilisent pas les toilettes des adultes 😉

  • 14 mai : le cinquième cigogneau est né  😆

… il faut croiser les doigts pour qu’il ait assez de combativité pour arriver à se nourrir… car la compétition avec les aînés sera féroce 😉

  • 12 mai : éveil et soins aux 3 bébés  😉

… les 2 oeufs restants ont des taches noires… peut-être des trous pour des éclosions imminentes ?

… 2 ou 3 heures plus tard, le quatrième est arrivé !

Il ne reste donc plus qu’un seul oeuf… celui de l’oisillon qui n’a que très peu de chances de survie… car la compétition pour la nourriture avec les aînés sera féroce, et que seuls les plus forts survivront 😦 telle est la loi de la nature. De plus, tout cigogneau qui ne craquette pas tout bébé est éliminé impitoyablement par ses parents, cela s’est vu l’an dernier, où par suite de la météo déplorable et de l’absence de nourriture, les 2 aînés devenus trop faibles, après la mort des 3 plus jeunes, et l’essai de sauvetage par les ornithologues, avaient été jetés hors du nid par leur père…

  • 11 mai : le troisième cigogneau était pressé de rejoindre ses aînés, il ne reste plus que 2 oeufs en incubation 😉

  • 10 mai : les 2 premiers bébés sont enfin là !

  • 9 mai : la naissance du premier bébé serait pour aujourd’hui ❓ … à suivre de très près 😉

Des photos de 2 oeufs prêts à éclore sont visibles sur le forum 😉

… et la fêlure de l’un des oeufs est bien visible sur la vidéo 😆

… à 19h30, toujours 5 oeufs dont 2 avec un trou dans la coquille, les cigogneaux réfléchissent au moment opportun pour naître  😆  mais ça doit bouger à l’intérieur puisque Przygoda est un peu aux aguets 😉

  • 6 mai : toujours 5 oeufs 😉

mais selon la date de la ponte du premier, si l’on compte 32 jours d’incubation, la première naissance serait imminente 😉

  • 5 mai : tout va bien sur la plateforme des cigognes 😆

… ce qui est nouveau, c’est l’ouverture de la page faucons puisque le nid du crécerelle suisse est occupé, la comparaison avec le pèlerin américain étant intéressante 😉

Donc les faucons et les cigognes seront séparés 😉

  • 4 mai : temps variable, monsieur tient compagnie à madame  😉

… et un petit moment de tendresse  😆

  • 3 mai : tout semble aller pour le mieux sur la plateforme de Przygodzice, avec une météo capricieuse et des températures un peu basses, mais cela peut changer d’ici les naissances prévues vers mi-mai.

Pendant mon voyage, j’étais pleine d’espoir au sujet du nid vu habité par une famille avec 2 ou 3 cigogneaux en 2006, et inoccupé depuis. Cette année un individu isolé est revenu, s’est posé, a attendu sa moitié en vain, puis est reparti. Je l’ai entendu un matin et vu faire le tour du nid et des environs au début de mon séjour, et le dernier jour, à l’heure de l’obiad, il est revenu en silence cette fois, mais accompagné…

… et ils se sont posés sur le nid quelques temps avant d’aller étudier les ressources locales en nourriture des champs voisins  😆

Je leur souhaite tout le bonheur du monde, même si quelques riverains ne les aiment pas beaucoup car, quand ils communiquent entre eux, ces oiseaux seraient un peu bruyants 😉

  • 15 avril : Monsieur aux petits oignons envers sa compagne…

… et Madame qui lui montre qu’elle garde bien au chaud les 5 oeufs 😉

  • 14 avril : je n’ai pas vu, mais d’autres ont vu 😉 le cinquième oeuf !  Bravo à notre couple !

Il y a même une vidéo de l’événement attendu  😆

Et voici la preuve qu’il me manquait 😉

… je ne sais pas où ils vont mais il est un peu en retard ce couple… certains en sont déjà à 4 ou 5 oeufs 😉

Dormir sur une patte, alors que l’on pique du bec et qu’il y a du vent, c’est le pari de monsieur…

  • 11 avril : quelques minutes après 21 heures, le quatrième oeuf a été pondu !

  • 10 avril : la plateforme tangue en raison du vent 😉 le temps est variable…

  • 9 avril : un peu plus de 21 heures, madame a un sursaut et se lève… le troisième oeuf est là, monsieur qui montait la garde sur le côté…

… (on ne voyait que ses pattes) fait le tour du nid pour bien voir 😉

  • 8 avril : ou l’art de retourner ses oeufs avec son bec, sans les casser 😆

Le couple réuni :

  • 7 avril : Monsieur applaudit des 2 ailes Madame qui vient de pondre le second oeuf 😉

… vérification, il y en a bien 2  😆

Plus tôt dans la soirée :

Monsieur aux petits soins, et madame qui cherche la meilleure place, il y a du vent sur la plateforme, le son, suivant d’où souffle le vent par rapport au micro n’est pas vraiment agréable 😉 s’il n’y a pas en plus un train qui passe…

  • 6 avril : vu, c’est un vrai 😆

… et raté une copulation-surprise…

… pendant que madame enlevait une touffe d’herbe qui faisait une bosse dans le nid 😉

Madame au boulot 😉

Le voici, soigneusement emballé pour qu’il ne tombe pas et surtout pour qu’il ne prenne pas froid :

Monsieur sur le dos de madame, pour qu’il soit assuré que tous les oeufs à venir seront fécondés 😉

  • 5 avril : j’ai bien failli le rater… mais il n’était pas là à une heure encore raisonnable (madame pond plutôt le soir)… le premier oeuf 😉 affiché sur l’écran, mais non visible, puisque madame se le garde au chaud !

En principe, il y en aura un second dans 2 jours, et ainsi de suite jusqu’à peut-être 5… madame qui couve sera remplacée par monsieur le temps qu’elle aille se dégourdir les pattes en allant chasser à vue pour s’alimenter 😉 et monsieur tiendra la permanence tout aussi bien que madame 😆

  • 4 avril : madame s’entraîne et monsieur veille, mais cela peut être l’inverse 😉

… plumes mouillées… 😦

… dobranoc !

  • 3 avril : bain de soleil dans le vent !

… je t’ai déjà dit que tu avais de beaux yeux ?

… causes toujours tu m’intéresse…

Parade amoureuse en duo :

… et encore :

  • 2 avril : monsieur se refait une beauté, pendant que madame peaufine le nid…

Allez, juste pour le plaisir, voici le son avec l’image 😉

  • 1er avril : c’est l’heure de la sieste dans le vent !

  • 31 mars : 19h48 heure du billet, mais elles sont arrivées dans l’après-midi, le mâle à 15h38 et la femelle à 17h11… enfin !… avec 8 jours de retard par rapport à l’an dernier… le couple de cigognes blanches a pris possession de la plateforme et de son nid :

Première nuit de Przygoda i Dziedzic sur leur lieu de résidence :

  • 27 mars : horaire d’été, les cigognes ne sont pas là, mais une pie fait une petite halte !

… un peu plus tard :

  • A ce jour, 26 mars 2011 : elles (Przygoda i Dziedzic, si c’est le même couple que l’an dernier) ne sont pas encore arrivées, mais les corneilles et les pies (pigeons ?) passent de temps en temps sur la plateforme !

Si vous voulez voir des photos du nid en 2010, c’est => par ici ou bien => par là 😉

😉 😀 😆 😀 😉

3 réflexions sur “Cigognes 2011

  1. Ping : Elles sont là… « Accordéon et dentelles au jardin

  2. Ping : Voyage « Accordéon et dentelles au jardin

  3. Ping : Accidents de parcours « Accordéon et dentelles au jardin

Envie d'en parler ? Utilisez votre clavier ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.