Feeds:
Articles
Commentaires

YoWindow Météo

.o0o.

Widget YoWindow

 (Clic sur le lien multicolore ci-dessus)

(En test)

.o0o.

AN090

Publicités

Big Apple 1911

Du très beau travail pour en arriver à cette vidéo à partir d’images anciennes auxquelles des sons ont été savamment ajoutés, bravo !

L’arrivée du bateau m’émeut particulièrement car, dans ces années-là, un grand-oncle inconnu y arrivait avec 45 dollars en poche… le dépaysement a dû être total !

C’est un garçon !

Ce matin j’avais fait cette copie d’écran d’un détail du journal électronique, juste pour la => taille des bestioles ailées qui provoquent une certaine paranoïa à Toulouse en englobant toutefois l’actualité people du jour 😉

royal

Depuis, le Royal Baby => est né et tout le monde s’interroge sur son prénom 😆

God save the Queen! (vidéo de l’annonce)

Félicitations aux heureux parents !

 

gr01

De nuit, visuellement on n’a au mieux que la silhouette de l’oiseau au nid et accessoirement un œil qui brille, mais pour l’oreille c’est un magnifique concert qui nous est offert gracieusement par la faune des zones humides de Pologne, ne pas s’en priver 😉

La webcam => Żuraw w lesie.

Pour la musique je ne suis pas convaincue, normal ce n’est pas ma madeleine de Proust et encore moins ma tasse de thé, mais pour les paroles, il y a de la profondeur dans l’air car Eddy de Pretto est à la fois auteur-compositeur-interprète et aussi acteur… de quoi rassurer ses parents sur son avenir peu conforme à leurs désirs !

La tenue de scène ne m’attire pas mais fait peut-être partie du rappeur, par contre le texte est totalement éclairé par l’interview accordée à Léa Salamé.

Si vous vouliez le voir au Bikini à Toulouse le 22 novembre c’est déjà complet !

Yes, I can…

😉 je ne suis absolument pas aussi bien entraînée, mais c’est parfait pour se booster le matin, non ?

Rio Paralympics 2016

 

Cérémonies du thé

Boisson on ne peut plus populaire, la préparation du thé fait l’objet de bon nombre de rituels selon l’endroit dans le monde où nous nous situons : tea time anglais rondelle de citron et petit doigt levé, thé à la menthe que l’on verse dans la tasse d’une bonne hauteur, thé au beurre salé baratté, cérémonie japonaise traditionnelle codifiée et immuable, cérémonie du thé à la chinoise… et la vôtre 😉

La dernière en date arrivée chez nous est celle concernant le thé matcha, la poudre verte miraculeuse qui a envahi nos cuisines, entre autres pour la pâtisserie, mais dont on a oublié en Occident que c’était d’abord une boisson que l’on doit faire mousser dans sa tasse à l’aide d’un fouet spécial en bambou comportant un très grand nombre de brins joliment recourbés : le chasen (voir ici => un très bel article sur le sujet), accessoire dont on se demande parfois pourquoi un simple objet en bambou peut représenter un tel investissement ? Voici la réponse :

Si vous avez du bambou dans votre jardin, de bons couteaux et du temps de libre, vous pouvez vous lancer !

Une idée ?

idée

Lire => la suite dans La Dépêche.

Il est sûr que si je prenais un cacheton tous les soirs au lieu de lire quelques pages avant de m’endormir, j’échangerais mes petites boîtes vides à la pharmacie contre des pleines et j’aurais moins d’étagères croulant sous mes dernières acquisitions en piles instables dont la bibliothèque locale ne veut pas. Nous n’avons plus, à ma connaissance (il faudrait que je vérifie), de cabine téléphonique à transformer en => projet culturel comme j’en ai déjà vu dans le nord du département et comme il en existe ailleurs. Je ne suis pas sûre non plus que les propriétaires des cafés que je ne fréquente pas soient intéressés par une étagère de vieux livres mis gracieusement à disposition de leurs clients, mais je vais quand même poser la question au plus proche de chez moi, on ne sait jamais ?

Qui va payer ?

Je vous avais déjà parlé cette année du Lot sorti de son lit, peut-être de la Cère avant qu’elle ne se jette dans la Dordogne qui avait inondé le terrain de sports de mon ancien collège (voir la photo), mais j’avais oublié le Célé qui arrose Figeac, dont acte, voici une photo dans La Dépêche ce matin :

dégats

Nos impôts vont servir, c’est sûr, et l’Hôtel des Bains (de pieds) au nom prédestiné, n’est pas une construction récente, mais pour tous les pavillons, que ce soit à Gagnac, Bretenoux ou ailleurs, bâtis dans des zones inondables, qui avait signé les permis de construire ?

Anomalie ?

Cherchez l’erreur ! J’ai dû rater quelque chose alors que j’ai dormi en une traite comme un bébé et que le chat m’a réveillée ce matin à une heure raisonnable pour un jour de pluie.

horoscope

Il faisait orage hier soir, aussi pour ne pas avoir à me lever en catastrophe, au cas où, j’avais éteint l’ordinateur et débranché préventivement la box.

Ce matin, après la remise en service, je vais consulter ma boîte aux lettres pour savoir où en est l’invitation à un café d’une ancienne collègue, désormais fraîchement sans emploi (elle vient de démissionner après qu’on lui ait encore refusé le droit de prendre une partie des congés légitimes -55 jours au compteur- qu’elle réclamait depuis longtemps).

En me déconnectant, je fais un tour rapide du portail et là, j’ai un choc : hier nous étions lundi 9 avril et l’horoscope du jour, que je ne consulte jamais, affiche : dimanche 21 mai, j’aurais donc dormi plus d’un mois ???

Heureusement, la date en bas à droite de mon écran me semble conforme et je vais aller faire un tour au marché, bon mardi à vous !

Gestion durable

… du territoire départemental, grâce à la désormais presque traditionnelle transhumance 😉

transhum2018

Débroussaillage naturel, reconquête du paysage, les industrieuses brebis à lunettes (ou pas) géographiquement caussenardes prendront le départ mardi pour leur virée dans le vignoble, et le succès de cette manifestation remise au goût du jour en 2009 semble perdurer.

Le parcours de la dixième édition :

parcours2018

Plus de renseignements sur le dépliant en .pdf => ici. Les photos des éditions précédentes sont en bas de page sur le site du département.

J’aime beaucoup cette démarche, mais pour enlever les ronces chez moi, il faudrait des chèvres 😆