Projet 52-2022 / 20- En toute transparence

Il n’est pas question de politique dans le thème que Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ nous demande d’illustrer cette semaine, selon sa liste de propositions ! 😉

Le nouveau phénomène météo à la mode appelé « dôme de chaleur » m’inciterait à vous montrer la transparence des stalactites d’eau glacée ou celle de ma fenêtre de cuisine alors que je montais me coucher et avais jeté un dernier regard à une offensive de flocons, blancheur du toit d’en face et reflet sur la vitre de la lumière allumée dans l’escalier à l’autre bout de la pièce, mais je doute qu’elles apportent un quelconque réconfort à qui a trop chaud, aussi je resterai on ne peut plus classique avec cette vue d’avion (un Bombardier de la Lufthansa) au-dessus de la campagne allemande (au décollage de Munich) à travers le hublot ! 😉

Les reflets ne me permettent pas de préciser l’épaisseur du verre, mais si, sur le moment, cette question peut sembler importante, une fois de retour sur le plancher des vaches, ne pas le savoir n’empêche pas la Terre de tourner ! 😉

En cherchant l’image du jour, je suis tombée sur cette affiche de feu une voisine (dont j’ai masqué le nom par respect car toute sa vie a été une pure tragédie) qui fut apposée, dans sa pochette transparente, sur la porte de son garage-cave…

Chez nous, le chiens ne promènent que rarement leurs maîtres et sortent le plus souvent seuls, ils ne lisent donc pas les affiches les concernant ! 😉

Un objet que j’aurais bien aimé avoir sur mon bureau… dans ma prochaine vie, sans aucun doute !

Allons-voir, en regardant où nous mettons les pieds comment les autres participants auront traité la transparence et posté le lien de leur publication dans les commentaires du billet de Ma’ !

Bon samedi à vous ! ♥

Le vélo-puce…

Puce, pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est sauteur ! 😉

(Copie d’écran : Nocy Muzeów w Pilźnie)

C’est cette affiche, concernant la nuit européenne des musées de samedi dernier à Pilzno, qui m’a fait découvrir Krystian Herba, le casse-cou détenteur de six records inscrits au Guinness. 😉

#17 Rowerowe SHOW !!! Zobacz relację!!!

Bien évidemment les vélocipèdes (ou draisiennes) de la fin du XIXe siècle, et autres deux-roues de l’entre-deux-guerres ou d’immédiatement après 1945 présentés, n’ont pas servi à la démonstration de virtuosité prévue ! 😉

Femme de conviction

Source de la copie d’écran : La Dépêche du Midi

Blessée lors de l’attentat à la bombe au restaurant le Grand Véfour en décembre 1983, puis condamnée à la double peine par le scandale du sang contaminé, Françoise Rudetzki n’a eu de cesse que les victimes ne soient représentées et entendues (nous lui devons la création de l’association SOS Attentats, la première du genre, dissoute en 2008), et n’a jamais baissé les bras puisqu’elle est à l’origine de la création, en février 2019, du Centre national de ressources et de résilience. Respect et condoléances à sa famille.

Le roi a parlé…

Cette belle lecture-analyse du film d’animation de Jean Grimault, illustré superbement par la musique de Wojciech Kilar, que j’ai déjà évoqué récemment ici, n’est pas sans me rappeler, mais juste un tout petit peu, la situation en Absurdistan et son quotidien qui continue à être le nôtre !

ANIMANAUTE #01 – LE ROI ET L’OISEAU : Hommages et références

Vous savez bien que j’ai l’esprit plutôt mal tourné, surtout quand je regarde, de très loin (simple question de survie) nos politiciens agir et se remplir les poches, à ce propos, c’est quoi un dicta… non pas phone, mais dictateur ? Est-il contagieux de les fréquenter régulièrement ou de trop près ?

Du manque…

Serais-je, en définitive, véritablement accro au canard, et d’ailleurs, est-ce qu’une telle addiction peut exister ?

Et comment me sevrer d’une furieuse envie d’un magret aux pommes à la sarladaise quand les effets de l’abattage massif des palmipèdes induit par la grippe aviaire provoquent l’arrêt des structures de transformation sur le département ?

Source de la copie d’écran : La Dépêche)

Je n’ai pas la réponse à ces épineuses questions, la seule chose que je peux dire avec certitude est qu’en lisant ce titre, je suis comme un drogué en manque (voyons, c’était quand mon dernier magret ?) et que juste d’y penser j’en ai l’eau à la bouche (je ne suis végétarienne qu’un jour sur deux, et aujourd’hui c’est le jour du marché et donc du poisson) !

Мар’яна Садовська – Ой, Пливe Кача По Тисинi – Plyve kacha po Tysyni – Maryana Sadovska

Cette situation impose, dans mon cellier, le recensement des pots de graisse encore en ma possession ainsi que leur re-cuisson pour en assurer la bonne conservation tout le temps de la limitation raisonnée de son utilisation, car… il n’y aura pas de réapprovisionnement de la ressource avant probablement l’année prochaine ! 😦