Il faut bien débuter

Sportive je n’ai jamais trop été, j’ai récemment avoué mes grosses lacunes en la matière… mais, promis, je me soigne ! 😉

cours de qi gong débutant

C’est devant une bonne assiette 100% locale accompagnée d’un rosé bien frais des environs, qu’une amie m’a convaincue de l’utilité d’entretenir mes articulations… ne serait-ce que pour, au-delà de la distance géographique (elle repart dans son nord pour l’hiver), garder un lien quotidien par l’esprit ! 😉

C’est le chat qui va s’inquiéter devant les singeries et la nouvelle lubie de sa deux-pattes… Portez-vous bien ! ♥

Coucou, je suis de retour…

J’ai oublié, depuis longtemps, ses frasques au poster rieur devenu culte de la Polnarévolution ainsi que les raisons de son exil aux États-Unis en 1973 (à bord du symbolique paquebot France en fin de carrière – il sera désarmé en 1974), tout comme son premier retour entre 1978 et 1984 et la politique du grand écart qui a été la sienne depuis… mais l’idée (datant de ce printemps 2022) d’un album regroupant des enregistrements piano voix de ses incontournables (dont cette Lettre à France, pleine de nostalgie, écrite en 1977) est une excellente nouvelle qui nous permettra de retrouver un grand artiste beaucoup trop rare à mon goût.

Michel Polnareff – Lettre à France (Clip Officiel)

La sortie de l’album Polnareff chante Polnareff, est prévue pour le 18 novembre prochain. Pour les amoureux du personnage, le voici avant l’adoption en 1971 du look qu’on lui connaît et qu’il ne quittera pratiquement plus… 😉

Michel Polnareff : sous quelle étoile suis je né ?

Cette chanson devrait faire partie de l’album tout comme les titres Qui a tué grand’maman?, Holidays, Tout, tout pour ma chérie, Âme câline, Goodbye Marylou, Love Me, Please Love Me, La poupée qui fait non, Mes regrets et On ira tous au paradis

Wait and see! ♥

Art topiaire

Il m’est impossible de faire un avant et un après, à moins de passer de longues heures à rechercher le grenadier de la commune avant cette taille drastique… mais qu’est-il donc arrivé aux ronces qui l’envahissaient depuis deux ans ?

Même les charmes situés juste en face ont bénéficié du travail acharné du responsable en chef du taille-haie ! Notre apprenti-paysagiste aurait-il enfin décroché ses galons ? Mystère ! Je suis passablement choquée, à défaut d’être réellement sous le charme ! 😉

La panne

La faute à qui ou à quoi ? Pas de chance, ou bien j’ai soit fait preuve de beaucoup trop d’énergie, soit je voulais en finir rapidement avec cette corvée et tous les moyens pour y arriver étaient bons… mais dans cette configuration, je dois admettre que ce n’est pas trop pratique ! N’empêche, je pensais qu’une panne de balai n’arrivait qu’une fois dans sa vie, mais depuis que je suis dans cette maison (14 ans), c’est le deuxième manche en tube métallique recouvert de plastique que je casse ! Au troisième, je m’autorebaptise, et au vin noir local s’il vous plaît, Brise-Fer ! 😉

Il va sans dire, que je n’ai pas trop fait la difficile pour le remplacer presque immédiatement et me suis contentée de celui qui était bien caché derrière des outils trop sophistiqués pour moi (et surtout pour lesquels il faut renouveler les accessoires bien trop souvent à mon goût).

Bonne semaine à vous ! ♥

Projet 52-2022 / 39- C’est du sport

Pour cette 39ème semaine, Ma’ du blog Du côté de chez Ma’ nous demande de traiter un sujet qui ne m’inspire pas grand-chose… mais je vais quand même m’exécuter !

Déjà, à l’école, ce n’était pas ma tasse de thé, plus tard au collège et au lycée, je ne sais plus comment j’ai pu échapper à cette contrainte, sûrement en ne faisant que le minimum pour éviter le zéro pointé. J’ai eu un sursaut d’activité en faculté où j’ai rejoint le cours de judo, sans trop persister toutefois ! 😉

Ma vie d’adulte, elle, a été professionnellement sportive et cela a toujours été mon excuse pour ne pas fréquenter les lieux de perdition que sont pour moi les stades, utilisés pour autre chose qu’un concert. Par contre, j’adorais faire des kilomètres en vélo, habitude perdue quand je suis devenue parisienne où, les derniers temps, je préférais marcher en rentrant, parce qu’il me fallait traverser la Seine pour rejoindre mon arrondissement et que je faisais alors une longue pause au milieu du pont en attendant, qui sait, les extra-terrestres, ou bien la photo de rêve ! 😉

À arpenter la capitale, j’ai parfois croisé des sportifs célèbres, comme un footballeur international (de l’équipe nationale de 1998) devenu un papa responsable, que je trouvais, tout comme sa femme, assez sympa, contrairement à d’autres célébrités, mais je n’ai jamais abusé de ma position et préférais étudier notre patrimoine et le street-art de la prolifique Miss.Tic dont voici une œuvre. Vous avez toutefois échappé à l’organisation d’une course sauvage d’escargots, à laquelle j’ai renoncé devant l’infrastructure à construire et une motivation relativement faible, de plus des vidéos existent ! 😉

Loix – 6ème course d’escargots – 20 mai 2018

Pour aller voir et commenter les performances des autres participants, il vous faudra suivre les liens postés dans les commentaires du billet du jour de Ma’. Bon samedi à vous ! ♥

C’est du sport…

La photo est de 2019, je ne sais pas si celle de 2022, avec les 4000 coureuses et marcheuses souhaitées pour les 20 ans de la manifestation, respectera un minimum les gestes barrières, mais comme le thème du défi de Ma’ pour ce samedi est le sport, j’ai préféré prendre les devants, et me préparer activement (en effeuillant la menthe et la mélisse sèches) à une journée difficile ! 😉

Eh, oui, la pluie m’inspire ! 😉