Feeds:
Articles
Commentaires

YoWindow Météo

.o0o.

Widget YoWindow

 (Clic sur le lien multicolore ci-dessus)

(En test)

.o0o.

AN090

Publicités

Une phrase assassine

politique

Lire => la suite.

Ferais-je, alors que je ne suis ni belge, ni bretonne, partie des taiseux ? Là, à sa place, je l’aurais bouclée.

Ma grand-mère me disait toujours qu’il fallait tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler et, après une bourde pareille, j’irais immédiatement me cacher terrer dans un minuscule trou de souris… mais en politique (au service de la Nation ?), le pire seul n’est pas possible, il semble obligatoirement de rigueur.

Le langage des arbres

… documentaire réalisé à partir des observations de l’ingénieur-forestier Peter Wohlleben présentées dans son livre La Vie Secrète des Arbres, qui ont été confirmées par les travaux des scientifiques de l’Université du « British Columbia » au Canada.

Pour information, il a aussi écrit un guide illustré qui raconte 250 espèces d’animaux et plantes intitulé La vie au cœur de la forêt.

Gourmandise

chocolat

Lire => la suite.

Les doses préconisées seraient faibles puisque consommer 3 ou 4 carrés de chocolat à 70% de cacao suffirait pour disposer des bonnes doses de polyphénols nécessaires à la protection de notre foie, exit donc chocolats au lait, fantaisies ou blanc…

Certes l’information un mois avant les fêtes est louable, mais ce que je trouve curieux, c’est qu’elle soit accompagnée d’une vidéo annonçant l’ouverture du Musco, un musée-manufacture Sève à Limonest, près de Lyon, avec boutique et même vente en ligne (je ne suis pas contre l’envoi d’un petit colis dégustation) ! Bon, il faut bien rentabiliser l’acquisition des machines anciennes restaurées…

Ceci dit, j’ai un fabricant de pralines artisanales pas très loin de chez moi 😆

pralines

 

 

 

Située en Samtskhé-Djavakhétie, la Vichy du Caucase abrite, sept kilomètres vers l’ouest, au bout d’une mauvaise route étroite qui serpente dans la forêt, le palais Likani, au bord de la rivière Kura, résidence d’été du grand-duc Nicolas Mikhaïlovitch de Russie, devenue, à sa mort, propriété d’état fréquentée par les divanprincipaux responsables soviétiques, dont le Père des peuples Iossif Djougachvili, appelé Koba après son premier exil en Sibérie, puis Joseph Vissarionovitch dit Staline.

Lors d’un des réaménagements de la datcha, la salle de bal a été transformée en salle de cinéma pour l’amateur de cognac et de films américains qu’est l’homme d’acier, qui, sur la fin de sa vie, semble hanté par le suicide de Nadejda Allilouïeva, ne fume, dans sa pipe Dunhill qu’il ne nettoie jamais, que du tabac de Géorgie prélevé de la blague que lui a offerte Winston Churchill, et un mystérieux divan a fait son apparition dans le bureau, identique à celui de Freud, le charlatan décadent viennois, à Londres, recouvert des mêmes kilims aux motifs géométriques (sur le canapé et) sur le mur…

Ce qu’il a réclamé, ce sont des livres interdits : L’interprétation des rêves, Histoires de malades et le Conte du Tsar Saltan de Pouchkine…

Sur fond de guerre de Corée, que deviendra le projet de monument d’éternité du camarade-artiste Danilov ? Vous saurez tout en lisant le livre, je n’ai pas vu le film, pas sorti en salle dans ma campagne 😉

La vibration du roitelet

Alors que je viens d’achever la lecture des plus de mille pages (en version poche) du prix Pulitzer 2014, qu’il m’a fallu attendre plus de la moitié du conséquent pavé pour retrouver le chardonneret de Carel Fabritius, sujet évadé, malgré sa chaîne, de la fiction, que mésanges, moineaux et rouge-gorge volètent dans le jardin autour d’une boule de graines, je ne quitte pas la gent ailée puisque la saison des amours du plus petit des passereaux d’Europe a inspiré les paroles de cette chanson…

… que Wacław Zimpel et Jakub Ziołek ont enregistrée au Tonn Studio de Łódź, fin janvier 2017.

Wrens have been gorging on

Meadows blindly

Following the bride

We have failed to be

Much more distant than

The real is to night

All I ever knew is

How misguiding is

Hanging on to words

Under aspen tree

We will vibrate

Wiping out the birds

La tête dans les nuages

Le coiffeur à la mode est à… Melbourne (Australie) et ses créations aux couleurs de l’arc-en-ciel ne sont pas les seules coiffures délirantes de Mykey O’Halloran, l’ananas, le kiwi (oiseau & fruit), la fraise ou la pomme entre autres… visibles sur => cette page sont très réussies 😆

Évasion

… vers des territoires où les températures sont plus douces 😉

Ladysmith Black Mambazo, groupe vocal sud-africain et Oliver « Tuku » Mtukudzi, guitariste-chanteur zimbabwéen, des légendes africaines, dans Hello my baby, découvert alors que je faisais une recherche sur une hypothétique berceuse en yiddish chantée par Ola Bilińska… les voies d’internet sont parfois surprenantes 😆

Allez voici une comptine pour la forme 😉

Incantation psychédélique

Ce n’est pas tout jeune, Livre de pluie VI date de 1973, mais…

Jacek Ostaszewski (flûte, dholak), Marek Jackowski †(guitares) et Tomasz Hołuj (tabla, gongs, percussions) du groupe Ossian (aussi orthographié Osjan comme le barde pour se démarquer de l’œuvre Jam – nie Osjan! du poète maudit Bolesław Leśmian) n’ont rien à prouver aux actuels compositeurs de musique d’ambiance et relaxation 😆

Ils sont considérés comme les précurseurs de la musique du monde en Pologne, le rythme et les silences occupent une place centrale dans leurs compositions enrichies par la variété des instruments ethniques utilisés.

Encore plus surprenant…

La discographie : voir => ici. 😆

Portrait

Arrivé en France à l’âge de 24 ans pour des études, titulaire d’un doctorat en sciences de l’histoire des religions obtenu à la Sorbonne en 1985, musicien accompli, traducteur et calligraphe, expert en écriture cunéiforme sur tablette d’argile, il a enseigné les civilisations anciennes à l’université de Bordeaux.

Le dernier projet de ce natif de l’antique Ninive sur le Tigre (traduire le Houdra, patrimoine culturel universel de l’humanité, un bréviaire chaldéen millénaire de plus de 2000 pages en trois volumes, rédigé en araméen) restera inachevé.

Behnam Keryo n’animera plus les vêpres mensuelles en araméen à la cathédrale de Cahors et les habitants du village traditionnel de Valprionde, canton de Montcuq-en-Quercy-Blanc, ont soudainement perdu, le 7 novembre dernier, leur chaleureux érudit de la Maison du Scribe, toujours courtois plein de joie et de savoir-vivre.

Prière d’enterrement et cérémonie de condoléances se dérouleront à l’église chaldéenne de Paris ( 13-15 rue Pajol, 75018) ce dimanche 12 novembre, et j’ai une pensée attristée pour son épouse Tania, leurs enfants, famille et proches.

 

Traînée de poudre

Les insurrections dans les Balkans contre l’empire ottoman entre 1875 et 1978, sont partiellement réglées par l’intervention de la Russie et la diplomatie européenne (traité de Berlin de 1878), le feu couve donc qui se manifeste par un coup d’état en Serbie, l’annexion et l’occupation par l’Autriche-Hongrie de la Bosnie-Herzégovine, les guerres balkaniques de 1912 et 1913 suivies d’un découpage arbitraire des territoires qui ne tient pas compte des populations et des nationalités.

Un premier attentat à la grenade perpétré par la Main noire (société secrète nationaliste serbe) échoue, Gavrilo Princip, étudiant serbe de Bosnie, mettant à profit un changement d’itinéraire du cortège, assassine à Sarajevo, le dimanche 28 juin 1914, l’archiduc François-Ferdinand de Habsbourg-Este, héritier du trône austro-hongrois, et son épouse morganatique Sophie Chotek, duchesse de Hohenberg, à la fin d’un voyage d’inspection des armées demandé par l’empereur François-Joseph.

C’est l’élément déclencheur de la déclaration de guerre de l’Autriche-Hongrie contre le Royaume de Serbie suivie par l’escalade vers la Grande guerre, le premier conflit mondial

1914

(Source image : Wikipédia)

… dont les quatre années de guerre se termineront par l’armistice du 11 novembre 1918 signé dans le wagon-restaurant du maréchal Foch, à Rethondes (Oise), en forêt de Compiègne.

C’est un jour férié en France depuis la loi du 24 octobre 1922.