Maître du temps et de l’espace

… le pianiste Léon Russell l’est encore plus depuis son récent départ (un peu occulté par celui de Léonard Cohen)

Il était l’un de mes artistes préférés lors du Concert for Bangladesh, premier événement de charité organisé par la scène rock le 1er août 1971…

J’ai toujours le coffret avec les trois vinyles et la magie opère toujours 😆

russellRest in Peace dear friend.

 

Publicité