Astra (bis)

Il me semble bien avoir émis quelques réserves sur l’absence de recul concernant la dite « vaccination » contre le Covid-19, aussi, alors que l’état d’Israël se voulait le champion en exemplarité d’un comportement citoyen, et incitait sa population à servir de cobaye au profit de Pfizer, que les soupçons d’effets secondaires (qui seraient plus nombreux que pour l’AZ) se confirment selon des chiffres qui commencent à tomber et l’article consacré au sujet par le blog Aphadolie.com (qui donne aussi les liens vers ses sources, un grand merci à lui !), j’ignore pourquoi, mais le fait est que je n’en suis vraiment pas très surprise.

Et le fait de savoir que notre gouvernement a refusé d’apporter son aide au seul laboratoire français qui voulait faire un vrai vaccin, me laisse toutefois comme une truie qui doute… même si la situation qui, en temps de paix, fait (ou veut) que les populations soient les otages d’un plan à grande échelle dont je ne comprends pas encore ni les tenants ni les aboutissants, comme autrefois les troupes à pied étaient de la chair à canon, cela ne me fait pas franchement rire !

Publicité

2 réflexions sur “Astra (bis)

Les commentaires sont fermés.